Le Domaine des Dieux, une version collector pour la sortie du film

Astérix s’offre un film d’animation en 3D. Et c’est le Domaine des Dieux qui a été adapté en long-métrage. Sortie le 29 novembre mais avant il faut se plonger dans le superbe album collector grand format qui reprend les planches originales de l’album en plus de celles en couleur publiées dans Pilote plus toutes les phases de conception signées Goscinny et Uderzo.

En 1971 on peut déjà constater qu’Astérix est devenu un phénomène éditorial. De 6000 exemplaires pour le premier tirage d’Astérix le Gaulois on en est à 1 200 000 pour Astérix chez les Helvètes. Le Domaine des Dieux va voir le jour dans une France qui a la vie facile, construit et n’a pas d’états d’âme. Un peu comme ce brave Jules qui décide que ses légionnaires en Gaule ont droit à des demeures de luxe sur plusieurs étages même près d’un certain village gaulois bourrés de fous qui résistent toujours. On va se les assimiler les moustachus. faut pas rêver Jules.

Uderzo et Goscinny passent aux actes. On retrouve dans Le Domaine des Dieux, album superbe, leurs notes, leurs idées de départ, le synopsis avec une ébauche détaillée du scénario. En fait toute l’architecture de l’album (dans ce cas le mot est de rigueur) est dévoilé dans l’édition spéciale qui vient de paraître. Les publicités de l’époque pour la promotion de l’album sont présentes comme une rubrique consacrée aux premières figurines de collection. Une somme incontournable que tout fan d’Astérix se doit de lire.

Astérix, Le Domaine des Dieux, version collector luxe avec supplément de 32 pages, 39 €, version classique avec supplément de 16 pages, Éditions Albert René, 9,90 €