Pichard, de Paulette à Blanche Épiphanie, à la galerie Huberty Breyne à Paris

Exposition Trait SexeAvec Paulette ou Blanche Épiphanie, Georges Pichard qui nous a quitté en 2003 a marqué de son empreinte plusieurs générations de lecteurs avec un graphisme d’une force créatrice et d’une maîtrise hors des standards habituels. Une exposition, Pichard Trait Sexe chez  Huberty et Breyne à Paris lui rend hommage du 8 au 30 avril prochain. Vernissage le 7 avril à partir de 18 h 30.

Georges Pichard est aujourd’hui considéré comme une référence en matière de dessin.  On se souvient de Paulette, avec Wolinski, à Ulysse, Submerman, Ténébrax et Blanche Épiphanie, avec Lob. Ces personnages de femmes fatales, langoureuses se déclinaient dans les pages de Charlie Mensuel entre autres et ont créé sa légende en permettant à Pichard d’accéder au panthéon des grands auteurs de bande dessinée érotique.

La galerie Huberty et Breyne présente une sélection des travaux de cet artiste au trait incomparable, témoin aussi d’une époque révolue de liberté et de rejet de toute censure.

Ouvert du mercredi au samedi de 11h à 19h

Charlie

2 Commentaires

  1. Très contente de cette nouvelle ! Pichard était prof à l’ école des Arts Appliqués Duperré à Paris lorsque j’ y faisais mes études . C’ était un homme charmant , très classe, apprécié par ses élèves et pas que pour ses BD .

  2. J’ai eu le plaisir de rencontrer 2 fois georges Pichard , car nous avions le même éditeur. Un jour il m’interpelle alors que je livrais des planches de ma série Discipline (nous étions en 90 ): « c’est vous qui faites ça ? »  » timidement je lui réponds que oui . « Combien de temps vous passez sur chaque planche ? » . 50 heures, je réponds. Admiratif, il me dit : » c’est un boulot de fou » . j’étais assez fier .