Les Nouvelles enquêtes de Ric Hochet T4, un troufion enquête

On avait apprécié la reprise de Ric Hochet, la fameuse série phare du journal de Tintin dessinée par l’excellent et regretté Tibet sur des textes de Duchâteau. Ric reprenait ses enquêtes, sur sa lancée, et dans un environnement très rétro, celui en fait de sa période de gloire de parution dans Tintin, les années soixante. Zidrou avait annoncé qu’il faisait un retour aux sources et le dessin de Simon Van Liemt tenait la route. Sauf que voilà le tome 4, Tombé pour la France. Dire qu’on n’a pas tout compris des intentions de Zidrou en écrivant cette histoire est un euphémisme. Désordonné, sans vraiment d’humour, caricatural à l’extrême et mal géré, le séjour sous les drapeaux de Ric Hochet est à passer aux profits et pertes. Même si l’idée de ce service militaire inopiné aurait pu donner un autre résultat.

Ric Hochet n’aime pas que la République lui donne des ordres. Surtout en ces années post guerre d’Algérie. En 1969, Ric veut publier un article sur la commission de contrôle de 1949 qui censurait les publications pour l’enfance dont la BD. Mais cela ne plait pas en haut lieu ( même si à l’époque, après mai 68, tout le monde s’en moque un peu mais le sujet était intéressant à condition de l’expliquer). Son père se fait coffrer dans une boite de Pigalle. On découvre que Ric est le fils d’un cambrioleur et qu’il n’aurait jamais dû être exempté de service militaire car on le croyait orphelin. Viré de la Rafale, il est arrêté pour désertion. Il aurait dû aller se battre en Algérie à l’époque. On accepte qu’il fasse de suite ses seize mois de service militaire. Nadine l’accompagne à la caserne du Génie où il a été affecté. Sa hiérarchie veut lui en faire baver.

Full Metal Jacket à l’hexagonale et sans Kubrick. Bon, bien sûr, on se doute que Ric Hochet va être un troufion enquêteur mais là aussi l’intrigue est complètement tordue. Une succession de clichés. Le ton, les dialogues ne sont pas à la hauteur du grand talent de Zidrou. On a même l’impression que le dessinateur n’y croit pas, ce dont son trait se ressent. On arrête les frais. Complètement décalé et brouillon. Dommage et décevant.

Les Nouvelles enquêtes de Ric Hochet, Tome 4, Tombé pour la France, Le Lombard, 12,45 €

Tombé pour la France