Low, voyage au bout de l’espoir

 LowÉtonné, très agréablement, par Low,  un comics qui se sert d’une fin du monde programmée pour partir sur de nouvelles pistes scénaristiques. Les héros sont aussi mortels. On est au fond des mers, dernier refuge d’une humanité que le soleil détruit. Une issue est possible mais il va falloir faire des sacrifices et déjouer les plans de tueurs psychopathes. L’espoir est au bout de la route tracée par Rick Remender au scénario et Greg Tocchini au dessin dont on regrette presque que le format comics réduise la force et la qualité du trait.

Stel Caine est l’épouse de Joll, maître de la bulle gigantesque où deux millions d’anciens Terriens survivent et se protègent du soleil implacable. Stel a deux filles, Della et Tajo, un fils Marik. Lors d’une expédition hors de la bulle, Joll est tué, ses filles enlevées par le chef des Scorbutiens, Roln. Marik devenu flic a rompu avec sa famille et est accusé de meurtre. Stel obtient d’aller vérifier les informations d’une sonde spatiale qui aurait trouvé un monde habitable. Son fils l’accompagnera pour remonter à la surface mais sur leur route il y a encore Roln l’immortel et ses filles qui ont grandi.

L'Ivresse de l'espoir
G. Tocchini ®

On est aux côtés de Stel Caine, la volonté chevillée au corps et qui voit ceux qui lui sont chers mourir les uns après les autres. On déteste Roln qui a sous sa coupe la famille Caine et organise de monstrueux combats de gladiateurs contre des créatures marines improbables. La révolte va gronder sous la mer. Un grand spectacle à chaque page, des décors impressionnants et de l’action haut de gamme. Comment Remender va pouvoir se sortir de la situation intenable de Stel Caine ? On attend avec impatience la suite de cet excellent album qui pour une fois défend une vision optimiste de l’avenir.

Low, T1 L’Ivresse de l’espoir, Urban Comics, 10 €