Titeuf a 20 ans, bon anniversaire !

On n’a pas toujours vingt ans. Pour cet anniversaire, celui de Titeuf, Zep a rassemblé dans un bel album à dos toilé, Titeuf 20 ans (Glénat), un récapitulatif illustré des grandes étapes de la vie de son jeune héros. Visite guidée bourrée d’anecdotes qui reprend l’exposition que Zep avait présentée au dernier Salon du Livre à Paris.

TiteufIl le dit lui même. Zep a eu des débuts difficiles. En 1993, Zep a eu une inspiration subite et géniale (mais il ne l’a pas su de suite): raconter la vie d’un petit garçon à la mèche rebelle, sa famille, ses copains, ses profs et ses amourettes. Zep se sert de ses propres souvenirs. Titeuf est né avec l’album Dieu, le sexe et les bretelles tiré à 7000 exemplaires. Chaque grande date, chaque album est accompagné de planches et d’un rappel rapide illustré des évènements qui ont marqué l’année en question. Au hasard, 1995, C’est pô juste (25 000 exemplaires) et Zep part en dédicace avec un certain Marini. Ils partagent une chambre à deux. On continue avec 1999 et un débat stupide « Pour ou contre Titeuf » que l’on veut faire interdire des bibliothèques scolaires. Messieurs les censeurs en seront pour leurs frais. En 2002, un million d’exemplaires sont tirés de La Loi du préau et Titeuf est traduit en Polonais.

Mais bien au delà du succès d’édition, d’animation, Titeuf, et avec lui Zep, est un phénomène de société. On a du chagrin avec Titeuf, on rit avec lui, on le plaint aussi car il prend des coups et, avec sa logique de gosse, ne comprend pas tout. Nadia lui en fait voir de toutes les couleurs. Il a un peu grandi. La jolie Ramatou lui fait chaud au cœur. Titeuf est reparti pour vingt ans de plus.

Titeuf, 20 ans, Glénat, 18 €

Zep
Zep au Salon du Livre. Photo JLT ®