Salon du Livre : trois expos BD en vedette, Titeuf, Spirou et Arleston

La BD a une place de choix cette année
La BD a une place de choix cette année avec trois superbes expositions.

Les 20 ans de Titeuf,  les 75 ans de Journal de Spirou et Arleston à l’honneur, le Salon du Livre 2013 joue un trio gagnant pour ses expositions BD à partir du 22 mars prochain et jusqu’au 25. Le Livre et la BD font donc cause commune. Assez normal quand on sait que la bande dessinée est un secteur éditorial foisonnant et créatif qui n’a cessé de voir ses publications augmenter et se diversifier.

De 2000 à 2011, le nombre de volumes édités sur le territoire européen francophone a plus que triplé, passant de 1 563 titres publiés dans l’année à 5 327. Ce qui représente, pour 2011, plus de 8 % de la production éditoriale globale, 12 % du chiffre d’affaire total de l’édition et 40 millions d’exemplaires vendus. Parmi ces 5 327 ouvrages, 72 % sont des nouveautés et 20 % des rééditions.

Le phénomène du secteur, ces dernières années, est les récentes et nombreuses transpositions à l’écran de bandes dessinées qui attestent, s’il en était besoin, de la capacité de la BD à générer des figures destinées à devenir des classiques de notre culture. Enfin, la bande dessinée est construite à partir d’originaux, véritables œuvres d’artistes qui l’élèvent au rang d’art, le neuvième. Depuis plus de 15 ans, c’est précisément l’ambition du Salon de faire découvrir ces œuvres en présentant des expositions inédites à l’intention du large public.

Titeuf fête ses 20 ans

Titeuf, le célèbre personnage de Zep à tête blonde et houpette, ce petit garçon turbulent de 10 ans connu pour ses expressions favorites, « tchô ! » et « c’est pô juste ! », son amour indéfectible pour la jolie Nadia et les grandes questions sur la vie qu’il se pose sans cesse, fêtera en mars les 20 ans de la publication de son premier album. Et ce sera au Salon du livre. À cette occasion, en exclusivité pour le Salon, une exposition lui sera consacrée en complicité avec son auteur Zep et son éditeur Glénat qui participeront activement à l’anniversaire de leur personnage fétiche et présenteront le dernier album Titeuf.

La « Galerie des illustres » 

Publiée dans le Journal de Spirou, la « Galerie des illustres » a été initiée en 2008 par Frédéric Niffle. Il s’agit, chaque semaine, de demander à un auteur francophone de talent de réaliser une planche originale inspirée d’un souvenir lié à Spirou. Pour les 75 ans du Journal, le Salon du livre, en partenariat avec les éditions Dupuis, produira une exposition de dessins réalisés pour la « Galerie des illustres » par les plus grands noms de la bande dessinée : Tardi, Boucq, Toppi, etc.

Un scénariste à l’honneur

Une première méritée dans une manifestation dédiée à la bande dessinée, une exposition consacrée à un scénariste. Le salon l’a fait en invitant Arleston et son univers. Christophe Pelinq, dit Arleston, est depuis plus de 20 ans un scénariste de bande dessinée prolifique qui s’illustre dans des styles aussi différents que le polar, la science fiction, l’histoire, avec toujours comme fil conducteur l’humour. C’est lui qui a créé, notamment, aux éditions Soleil une des plus grandes séries fantasy humoristiques jamais publiée : Lanfeust de Troy. Pour rendre hommage à ses plus de 130 albums, un cabinet de curiosité mettant en scène une rétrospective de son œuvre et de son univers sera présenté cette année. L’événement est exceptionnel car c’est la première fois qu’une manifestation ayant pour thème la bande dessinée met à l’honneur la créativité d’un scénariste en lui consacrant une exposition.