Festival de Sérignan 2013 : c’est parti pour les 18 et 19 mai

Attention ça va commencer. Vous avez besoin d’amour ? Le festival BD de Sérignan les samedi 18 et dimanche 19 mai prochain est fait pour vous. L’amour sera en effet le thème du festival dont voici tout le programme. Un monde de brutes, tout fout le camp, le PIB, le chômage, la crise, l’Euro et la dette. Sérignan s’est penché sur le sujet pour vous redonner le moral. 

A Sérignan, charmant village près de Béziers, on cherche depuis trois ans à travers la BD, des solutions aux problèmes d’incompréhension et de tension entre les humains. Certes on peut aller s’installer en Belgique, en Suisse mais la fuite n’est pas la solution. Surtout quand on n’a pas les moyens. Essayons donc de rire, de sourire, de séduire. Et si l’amour pouvait tout changer ? Peace and love. Pas neuf les fleurs dans les cheveux. L’histoire est un éternel recommencement. L’amour de son prochain, de sa planète, de ses proches. Et puis l’amour avec un grand A, le romantique, le romanesque, celui qui rend tout bizarre.

Pour ses 18 ans, le festival devenu « majeur » de Sérignan a a décidé (et il le revendique) de s’offrir le droit d’aimer et de faire partager ses idéaux.

Tronchet président

Pour cela c’est Didier Tronchet qui est le président. L’humour avec Fluide Glacial, les romans graphiques chez Glénat ou Delcourt, Tronchet est un homme multiple. Côté romans graphiques, Tronchet a réalisé des merveilles telles que Le Quartier évanoui sur scénario d’Anne Sibran (Glénat) ou le très fleur bleue Toi et moi (Delcourt). Côté humour, entre Raymond Calbuth et Jean-Claude Tergal adapté au cinéma, ses antihéros attachants sont devenus des icônes burlesques dans lesquelles on se retrouve forcément, une fois au moins, sans l’avouer. Didier Tronchet illustre à la perfection la thématique : la quasi-totalité de son œuvre traite du besoin d’amour !

Avec lui plein d’auteures et d’auteurs invités. Place aux femmes

Festival BD de Sérignan 2013

  • Hélène Bruller : Je veux le prince charmant, Je veux toujours le prince charmant, Hélène Bruller est une vraie salope, Love, Faut qu’on parle… Tous ces titres parlent des humains, des rapports entre eux et particulièrement des rapports homme/femme. Hélène Bruller, désormais séparée de Zep, le père de ses deux enfants avec qui elle a écrit Titeuf, Le guide du zizi sexuel, se révèle être une fine et lucide observatrice des mœurs conjugales et de l’humanité en général.
  • Lucile Gomez : Des seins, Bretzelle et Baba, Comment je me suis fait plaquer… Lucile parle d’amour avec humour. Après Les filles faciles sont compliquées, elle vient tout juste de sortir le tome 2 de Tea for two : Les hommes légers sont parfois lourds (chez le Lombard). Besoin d’amour ?!
  • Isa : Depuis 2005, elle publie régulièrement chez Fluide Glacial avec ses personnages phares tirés de ses deux dernières BD : Le fantôme du commandant Cousteau et La vie sentimentale de Laurence P. Dotée d’un humour corrosif, elle tourne en dérision notamment les personnages de la vie politique française.
  • Daniel Casanave : Six pieds sous terre, Dargaud, Les rêveurs, Le Lombard, Delcourt… L’œuvre de Daniel Casanave est grande et compte beaucoup de pépites. Après des BD sur des adaptations littéraires, et des biographies de grands poètes et hommes politiques, il présentera sa nouveauté dans un tout autre domaine : Les chroniques d’un maladroit sentimental, Tome 1 : Petit béguin et gros pépins (Vents d’Ouest).
  • Fabcaro : Auteur BD, mais aussi musicien et écrivain, Fabcaro étonne par la diversité de son œuvre, toujours drôle et souvent farfelue. Publié chez Psikopat, L’Écho des savanes, Zoo, La cafetière, Même pas mal, 6 Pieds sous terre, Le Lombard, Dargaud… Tous les éditeurs l’ont compris, Fabcaro plait, et c’est tant mieux. Amour, passion et CX diesel (2 tomes) chez Fluide Glacial.
  • Francis Masse : Un mythe. L’univers à la fois érudit et décalé de Masse est salué et apprécié par ses pairs et par les scientifiques. Les personnages anonymes et saugrenus qu’il met en scène, avec leurs gros nez, leurs chapeaux et leurs manteaux, obsolètes en tout évoluent dans un monde parallèle où les codes sont surprenants. La maison d’édition Le Chant de Muses travaille avec Masse sur des ouvrages d’art, des futurs incontournables.
  • Ptiluc : On ne présente plus Ptiluc, l’auteur de Rat’s et de Pacush blues. Un caractère affirmé, des dédicaces hilarantes et sportives, une vision du monde toute personnelle. Il présentera son tout nouvel album : Gaz à tous les étages (Fluide Glacial).
  • Pascal Croci (le samedi) : A ne pas manquer pour sa douceur, son talent, son dessin envoûtant Grandes histoires d’amour dans un univers gothique, son album Auschwitz a été salué par la critique et le public et traduit en 10 langues. Après Auschwitz, et Marie-Antoinette sweet lolita, il nous présentera Adolphe, chez Emmanuel Proust dont a largement parlé ligneclaire. info avec interview de Croci.
  • Romain Dutreix : Publié régulièrement chez Fluide Glacial, Romain Dutreix fait appel à un humour noir inventif et surprenant. Son trait est particulièrement reconnaissable. Il a publié Allegretto deprimoso qui taille un costard sans vergogne au monde musical et vient de sortir en mars 2013 Impostures chez Fluide Glacial.
  • Pierre Duba : Son travail reconnu comme l’un des plus originaux de la bande dessinée contemporaine lui a valu plusieurs prix et distinctions. Son dessin libre, affranchi de toute notion de style, toujours en mouvement, invente pour chaque livre un univers personnel et particulier. Son dernier album «Un portrait de moitié Claire, chez Six Pieds sous terre, traite de la découverte et de l’amour que l’on peut porter au corps féminin.
  • Ambre : Ambre fait partie de ces auteurs nouveaux, à l’esthétique contemporaine. Après le magnifique Faust réalisé avec David Vandermeulen, et Une trop bruyante solitude, Joss Fritz, la passion des anabaptistes (Six pieds sous terre) nous envoie en Allemagne en 1502 : tandis que Martin Luther fait son apprentissage, des paysans se soulèvent contre les injustices dont ils sont victimes.
  • Jean-Michel Arroyo : Jean-Michel s’est spécialisé, avec la série Air Blues, dans l’aéronautique. Il vient de se voir confier un nouveau projet. L’occasion de l’approcher et de découvrir mieux son univers !
  • Sébastien Pinel Slo : Avec Métal Maniax, bière, gag et gros son, on a dans les mains un album format Comics extrêmement bien fait, à l’humour ravageur. Vous souhaitez en savoir plus sur la musique métal et surtout les métalleux ? Vous découvrirez les innombrables branches qui les composent et sortirez de là avec un bon grand sourire !
  • Stéphane Bourget : Dessinateur de la BD de Petit Pierre cuisine en toute liberté. Petit Pierre, cuisinier biterrois médiatisé grâce à l’émission Top chef a droit à sa BD. Entre biographie et anecdotes, recettes et gags, cet ouvrage est utile et amusant. Un cadeau parfait qui sera dédicacé par Petit Pierre et Stéphane Bourget à Sérignan.
  • Behem (jeunesse) : Avec Gaspard de Besse, Les aventures de Mékaly… Behem nous livre en ligne claire des héros aux grands cœurs, humains et sensibles.
  • Mic (jeunesse) : Mic est l’auteur de la fresque animalière Ma vie de Woof et Michel chien fidèle publié chez Paquet. Son humour est touchant et sans amertume.
  • François Roussel (Jeunesse) : Avec ses cinq tomes de la série Des Bêtes ! (Éditions Max Milo), François nous propose les aventures animalières, humoristiques et caustiques de Jean-Emmanuel la fourmi inadaptée, Yannick l’ornithorynque dépressif, Diego et Rémi les rats, Lucile la coccinelle, ainsi que de piranhas affamés, d’oisillons qui veulent voler, de chimpanzés en manque de femelles, d’un lionceau en manque de père, d’une marmotte qui veut dormir, de manchots qui se font dévorer… Des amours de bêtes !
  • Joël Cimarrón (jeunesse) : Sa mémoire reste marquée par l’histoire douloureuse des Antilles. Héritier du conte créole et de la mythologie du vaudou, il crée la maison d’édition de Karibencyla installée à Perpignan. Auteur du Couteau chien et illustrateur de nombreux contes originaux, il développe un style propre nourri d’une culture métissée.

Et puis à Sérignan, comme chaque année, sera décerné le prix de la Ville. Sont nominés cette année et le choix sera difficile :

  • Jérémie Moreau pour Le singe de Hartlepool, édité par Delcourt, un poids-lourd
  • Seb Cazes pour Chut… et autres tumultes édité par le moule à gaufres
  • Fabrice Gagos pour Ghouls of Nineveh édité par Sombrebizarre édition
  • Édouard Cour pour Héraklès édité par Akiléos
  • Luluinthesky pour Lulu, il était une fois une princesse, édité par Jungle, un bonheur d’humour
  • Marc Salet pour Le crime de Lord Arthur Saville, édité par Roymodus

Le Prix de la ville est attribué à un jeune dessinateur pour le meilleur premier album de l’année écoulée, par un jury composé du Président du festival, un libraire, deux journalistes spécialisés (dont ligneclaire.info) et un bédéphile. La remise du prix aura lieu le samedi 18 mai à 18h30 sous le chapiteau.

Rappel : Le Prix de la Ville a été décerné en 2008 à Alexis Dormal pour Pico Pogue (Dargaud), en 2009 à Antony Huchette pour La Marée haute (6 Pieds sous Terre), en 2010 à Nicolas Debon pour Le Tour des géants (Dargaud), et en 2011 à Aurélien Maury pour le dernier cosmonaute (Tanibis), en 2012 ex-aequo à Matthias Picard pour « Jeanine » (l’association) et à Louis Le Hir pour « Clown » (Mosquito).

Les dédicaces des auteurs : Samedi de 11h à 12h30 et de 15h à 18h30, Dimanche de 10h30 à 12h30 et de 15h à 17h30

Bourse aux BD : Samedi et dimanche de 10h à 18h30 non stop (BD d’occasion, de collections, ex-libris, posters, fanzines…)

Samedi 18 mai

10h30 : Petit-déjeuner aux chandelles / Café, pains au chocolat, musique douce et déclarations d’amour! (avec la cie L’art Osé.)

11h : Un amour d’histoire / Lecture d’histoires pour les enfants par l’équipe de la Médiathèque Samuel Beckett.

12h00 : Remise des Prix / Concours de planche « Bullez jeunesse ! » (concours amateur, 7 à 77 ans).

14h30 : Les noces funèbres / Film de Tim Burton (76 min)

16h : Cherchez la Bête ! / Atelier pour les tout-petits, avec François Roussel, à partir de 3 ans.

16h30 : Gagamoureux / Atelier de dessin, avec François Roussel, à partir de 10 ans.

18h30 : Cérémonie d’inauguration et de remise du Prix de la Ville / Apéritif en musique avec Carnaby Street. Grands standards, de Gainsbourg à Nirvana, repris au Ukulélé. Quizz musical chansons d’amour, des BD à gagner !

Dimanche 19 mai

10h30 : Petit-déjeuner aux chandelles / Café, pains au chocolat, musique douce et déclarations d’amour ! (avec la cie L’art Osé.)

11h : Un amour d’histoire / Lecture d’histoires pour les enfants par l’équipe de la Médiathèque Samuel Beckett.

12hCherchez la Bête ! / Atelier pour les tout-petits, avec François Roussel, à partir de 3 ans.

14h30 : Le baiser de la Lune / Court métrage de Sébastien Watel pour enfants de 7 à 11 ans, durée 26 min.

15h : Tati Ramitsu / Court métrage de de Victoria Vancells pour tout public, durée 7 min.

15h30 à 17h : Atelier BD/Zombie, avec Slo (à partir de 11 ans, 13 enfants maximum).

Les expositions

A la médiathèque du 16 avril au 17 mai : exposition sur l’univers du président Didier Tronchet, Biographies et ouvrages des auteurs sélectionnés au Prix de la Ville.

Au Château Vargoz (ateliers d’artistes) : Exposition des planches de Jean-Michel Arroyo jusqu’au 1er juin.

Festival BD de Sérignan 2013
Tronchet signe l’affiche du festival 2013 dont il est le président