Strangers in Paradise T17, incontournable coup de foudre

Strangers in ParadiseOn a apprend et découvre toujours. En lisant par hasard le tome 17 de Strangers in Paradise de Terry Moore, une série culte pourtant, le coup de foudre a eu lieu. Cette série de comics au dessin très ligne claire est une sorte de Plus belle la vie à l’américaine et en un peu plus hard. Il y a un trio Francine, Katchoo et David qui joue en permanence à je t’aime moi non plus et une tartine de seconds rôles qui sont des relances pour l’action en venant se greffer sur l’histoire initiale.

Une vraie auberge espagnole Strangers in paradise avec ses héros compliqués, de la violence , du sexe, de la vie et des rebondissements tous les deux pages. Dans ce tome 17, on s’aime, on se découvre une maladie mortelle mais bon tant qu’il y a de l’espoir, et Casey et David vont tout faire pour que Katchoo et Francine arrêtent de se faire la gueule. Sauf que David il a des soucis que Tambi va prendre en charge.

C’est un vrai plaisir qui pourrait bien inciter à acheter ces Strangers depuis le tome 1. Plus qu’un album et c’est fini avec le 18 pour la série régulière. Un vague souvenir d’enfant, Stranger in Paradise ou Étranger au paradis pour la version française est le titre d’une chanson très célèbre de Tony Bennet.

Strangers in Paradise, Tome 17, Amour et mensonges, Kymera classics, 16,50 €