Chroniques de Francine R., résistante et déportée, pour ne jamais oublier

Déportée par les Allemands avec sa sœur en avril 1944 Francine R. était résistante, agent de liaison du maquis. Après un passage au camp de Ravensbrück, les deux sœurs sont séparées. L’une est envoyée dans un camp de travail à Hanovre, et Francine déportée au camp de Watenstedt dans les usines d’armement d’Hermann Goring, ministre d’Hitler et chef de l’aviation allemande. Tout au long de son périple, rien ne lui sera épargné : humiliations continues, expérience médicale, déshabillage des morts, pillage des vivants, travail forcé, la mort toujours présente. Mais avec elle, telle une veilleuse dans l’obscurité, l’espoir de sortir vivant de cet enfer, grâce à la lumière de deux hommes, un Français et un Algérien croisés à Watenstedt. Francine garde la volonté de s’accrocher coûte que coûte à la vie et vaincre la barbarie des camps. Par Sidney TRUC.

Chroniques de Francine R.Initialement un témoignage oral enregistré, l’histoire de Francine R. est restée entre les mains de l’auteur, Boris Golzio un lointain cousin, durant de nombreuses années. Francine R. est décédée en 2003. Golzio souhaitait transmettre son témoignage et lui rendre hommage. Il a décidé de le publier sous la forme d’une bande dessinée. Un ouvrage bouleversant, dur mais aussi de toute beauté dédié à sa mémoire et à sa lutte. Et aussi à celle de tous ceux qui ne sont pas revenus des camps. L’auteur a réussi à retranscrire le témoignage sous sa forme brute et le mettre en image tout en y ajoutant des précisions historiques afin de compléter les propos de Francine. Boris Golzio, alias Du Vigan, est auteur de bandes dessinées et illustrateur. Il publie également sous le pseudonyme de Walter. Il entre aux Beaux-Arts d’Angoulême en 1984 puis aux Arts Décoratifs de Strasbourg l’année suivante. Il débute la bande dessinée début 2000.

Durant environ 130 pages, Golzio nous plonge, sans tomber dans le pathos, dans l’enfer des camps. Il arrive par un dessin simple, clair mais précis à donner toute sa place au récit tout en permettant la mise en relief des propos de Francine. Une très belle réalisation à mettre entre toutes les mains afin que les générations actuelles et à venir n’oublient jamais.

Chroniques de Francine R., résistante et déportée, Glénat, 19,50 €

Résistante et déportée

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*