Le Frère de Göring T2, un nom trop lourd pour un héros

On n’est pas toujours responsable de sa famille. Imaginez le frère de Landru, de Staline ou d’Hitler. Avec Adolf, on n’est pas très loin du sujet. Son âme damnée, le gros Maréchal Göring, ministre du Reich, patron de la Luftwaffe et autres broutilles a eu la bonne idée de se suicider avant d’être pendu à Nuremberg. Il avait un frère dont on a, dans un premier tome, cerné plus ou moins le personnage. Héros, victime ou menteur, Albert Göring s’est-il opposé à son frère Hermann, lui extirpant des libérations de Juifs, des protections face aux SS de Himmler, le tout au risque de sa vie ? Arnaud Le Gouëfflec et Steven Lejeune ont creusé le dossier peu connu. Démon sournois ou vrai archange, tout est dit dans ce tome 2.

Le Frère de GöringIl finirait par être agaçant Albert. Hermann Göring l’aime bien son frère mais de là à sortir de Dachau le vieil Archiduc François Ferdinand. Ben oui, il va le faire le Herrmarshall. Devant l’Américain assez borné, ça peut se comprendre, qui l’interroge en 1945, Albert produit une liste de tous ceux qu’il a sauvé de la Gestapo ou des camps. Faux papiers, exfiltrations par la Suisse, argent, Albert et sa femme prennent des risques énormes d’autant que Himmler sait et qu’en plus il hait Hermann. Nommé en Tchécoslovaquie pour diriger Skoda, il protège ses ouvriers tchèques contre Heydrich qui mourra dans un attentat. Veuf, Albert épouse une Tchèque et Heydricht les harcèle. Hermann le protège encore.

Il faudra un hasard incroyable pour que tout ce que raconte Albert Göring puisse être prouvé, témoignages des survivants à l’appui. Comme quoi, même si c’est aussi son nom qui lui a permis ses exploits, Albert Göring, honnête homme parmi les monstres n’a pas hésité. Il savait que la protection de son frère aurait pu cesser par pression d’Hitler ou coup fourré d’un Borman ou d’un Himmler. Rien n’y a fait. Albert sera remis aux Tchèques, sournoise hypocrisie yankee. On verra comment Albert avait travaillé en sous main comme agent de renseignement amateur pour les alliés et terminera par un remarquable coup de bluff. Son action ne sera jamais publiquement reconnue. Comment remercier un Göring ? Injuste.

Le Frère de Göring, Tome 2, Le chasseur et son ombre, Glénat, 13,90 €

Le chasseur et son ombre