Rachel Rising, une morte vivante qui a de l’avenir

La mort n’est plus ce qu’elle était. C’est ce que va découvrir Rachel Rising, la nouvelle héroïne de Terry Moore, dans ce premier volet de ses aventures outre-tombe adaptées en français. A part des yeux tout rouge (mais on avait déjà connu cela avec Kas dans Halloween Blues) et des marques autour du cou, Rachel va bien. Enfin, c’est ce qu’elle croit.

Rachel RisingRachel creuse sa tombe mais pour en sortir. Et quand elle se pointe chez Tante Johnny qui rafistole les cadavres dans un atelier de pompes funèbres, il y a que quoi avoir un infarctus. tante Johnny va finir par croire Rachel qui, en plus, sent désormais autour d’elle qui va mourir. De quoi se faire des copines dans l’au-delà. Rachel réussit aussi à convaincre sa meilleure amie et quand on tue Rachel une nouvelle fois pour avoir mis son nez là où il ne fallait pas, elle ressuscite à nouveau. Les cadavres vivants commencent à envahir le coin et Rachel se lance alors dans sa propre enquête pour savoir qui l’a tuée.

Une ligne très claire, à la Giardino comme d’habitude, pour ce nouveau Terry Moore très accrocheur. On avait adoré Strangers in Paradise. Cette fois Moore s’attaque au gore fantastique bien ficelé et astucieux quant au fond de l’histoire. On veut comprendre ce qui arrive à Rachel et qui sont aussi les mauvais esprits qui tournent autour d’elle. Adorablement angoissante, Rachel. Elle a son avenir devant elle. Vingt épisodes sont parus aux USA. Cet album en contient six.

Rachel Rising, Tome 1, L’ombre de la mort, Delcourt, 13,95 €

L'ombre de la mort