Strangers in Paradise, comédie et des filles pas ordinaires

Le pavé de l’été, à ne pas mettre dans ses bagages de soute sous peine de dépassement de forfait poids, Strangers in Paradise de Terry Moore est édité dans son intégralité.  608 pages exactement pour le tome 1 de cette série culte et fétiche de l’auteur américain. Une histoire de couple, d’amour, d’action, un peu polar et beaucoup de sentiments. Katchoo la délurée et Francine la gentille à tendances rondouillettes sont les héroïnes que Moore d’un trait inégalé met en scène dans des tranches de vie parfois rudes et mouvementées. Un seul regret que ce pavé soit si difficile à manipuler mais quand on aime.

Strangers in ParadiseFrancine largue son amoureux Freddie. Elle n’a jamais accepté le moindre rapport sexuel avec lui. Sa copine Katchoo est amoureuse d’elle mais n’ose pas vraiment le lui dire. David lui est tombé en arrêt devant Katchoo et Freddie se fait une raison. Compliqués les émois sentimentaux des deux filles. Francine se met à nu au sens propre du terme et entame une dépression doublée d’une amnésie. Katchoo règle ses comptes avec Freddie et David ne s’avoue pas vaincu.  A force de faire n’importe quoi Katchoo se fait embarquer par la police sous une plainte de Freddie. Francine prends du poids et David a une sœur venimeuse qui va bientôt troubler les cartes et à qui Katchoo a piqué un sacré magot.

C’est en fait un soap opera dans le style de Plus belle la vie. En vraiment mieux évidemment. De la comédie, du quotidien, des faits et méfaits, un fond de thriller avec une méchante hargneuse qui apparaît et fait des dégâts, deux copines qui finiront par conclure avec une Katchoo qui elle finit par se relever d’un amour tragique, Strangers in Paradise est ouvert à tous. Un petit côté auberge espagnole que sublime par contre le dessin de Terry Moore qui prévoit de reprendre sa série bientôt. Sans amour on ne serait que des étrangers au paradis, un titre de Tony Bennett qui a été un standard dans les années cinquante.

Strangers in Paradise, Delcourt comics, 45 €

Strangers in Paradise