Christian Durieux a embauché Spirou et Fantasio au Pacific Palace

Un retour toujours attendu, celui de Spirou décliné par un nouvel auteur. Cette fois, dans le numéro de l’hebdo daté du 6 mai 2020, Spirou est signé par Christian Durieux dont on avait plus qu’apprécié Les Gens Honnêtes avec Gibrat au scénario. Spirou est groom au Pacific Palace où va débouler un dictateur qui a fait ses valises et vient se refaire une santé dans un palace français avec, entre autres, sa fille Elena.

Spirou n°4282

Mais il fallait bien que Fantasio soit de la partie. Alors Durieux en a fait aussi un groom que Spirou a recommandé à son patron mais qui va accumuler les gaffes. Étonnant, non, mais logique dans le contexte. On a bouclé l’hôtel Pacific Palace pour le vilain dictateur Iliex Korda à qui Durieux a donné le look de Ceausescu, potentat roumain sanglant qui a très mal fini en décembre 1989, surnommé le génie de Carpates ou le Danube de la pensée. La révolution roumaine de 1989 l’enverra devant un peloton d’exécution avec sa femme. On ajoute Elena, fille du tyran, les émois de Spirou à son égard et la cadre du Pacific Palace qui va jouer un rôle important dans le récit de Durieux. Son dessin est haut de gamme et Durieux pourrait s’inscrire, à suivre, parmi les grands repreneurs des aventures de Spirou.

Spirou n°4282

On retrouve dans ce numéro toutes les rubriques habituelles, Cédric, Mort et déterré, Frnck et aussi, à bien noter, le retour at home de Walter Appleduck de Fabacaro et Fabrice Erre qui signent l’édito chaque semaine. Le premier album de Walter Appleduck chez Dupuis n’attend plus que le déconfinement pour être dans toutes les mains.

Spirou n°4282, 6 mai 2020, Dupuis, 2,70 €

Spirou n°4282