Les 5 Terres T2, le roi est mort, vive le roi

Il s’en passe de drôles au royaume des 5 Terres. Le roi est mort après avoir trucidé sa propre fille. Et pourquoi donc ce geste fatal ? C’est bien la question que se posent héritiers possibles et la cour. Les 5 Terres sont une saga animalière très politique, coups tordus et jeux de trône. Pour les cinq cycles de six album chacun, fallait oser côté distance, les scénaristes vont jouer aux chaises musicales. David Chauvel en a eu l’idée et participé au scénario aux côtés d’Andoryss avec Patrick Wong. Didier Poli en est le directeur artistique. Pour le dessin très fin, élaboré dans toutes ses subtilités graphiques, c’est Jérôme Lereculey, les couleurs Dimitris Martinos. Pas évident de maîtriser une série dans laquelle il ne se passe pas grand chose en action pure et joue sur des clivages aussi bien familiaux que politiques au moins pour ces débuts. Lereculey apporte beaucoup au débat.

Les 5 Terres

A Angléon, on déplore la mort du roi Cyrus Magneon qui a, avant de s’éteindre, poignardé sa fille bien aimée, Mileria. Pas nette la belle qui aurait bien vu un mariage de raison avec le prince ours pour piquer le trône qui sinon serait attribué au neveu tigre Hirus. Ce qui est le cas. Ours, cerfs, gorilles, lézards et tigres représentent les 5 Terres. Leurs représentants sont otages des tigres. La sœur de Mileria est enceinte d’un garde lion. Les frères du roi Hirus, Mederion et Moron, ont des états d’âmes mais ne sont pas les seuls dans ce cas. Le jeune This est désormais cadet dans la garde royale. Et le cerf Eren vit le grand amour avec la gorille Keona, sauf que les mariages mixtes sont interdits. La reine mère va sortir de prison. Ce qui ne sera pas un cadeau.

Quelqu'un de vivant

Les choses se mettent en place. On sait qui est le patron, ses ambitions, ceux qui pourraient bien l’agacer, le rôle de sa mère qui a une revanche à prendre, de ses frères, celui plus indéfini avec son secret du jeune This. Mais cela ne sera pas le bonheur. Plus un gros bouledogue, Kirill, tueur à gages qui n’a plus de cible et cherche du travail. Sans oublier Astrelia, ex-ombre du roi défunt, un malin. Bon, c’est riche, tordu à souhait, et promet de grands moments joyeux. Un excellent découpage qui évite l’enlisement et le poids de l’inaction physique. Reste à savoir qui saura tirer les marrons du feu. Solide à souhait ces Terres promises.

Les 5 Terres, Tome 2, Quelqu’un de vivant, Delcourt, 14,95 €

Les 5 Terres