La Geste des Princes-Démons, cibles dangereuses programmées

Il y a du panache, un souffle authentique dans cette nouvelle saga signée par Jean-David Morvan dont on connait toutes les qualités de scénariste. La Geste des Princes-Démons est une histoire de vengeance mise en images par Paolo Traisci sur des couleurs de Fabio Marinacci avec de belles pages panoramiques dépliantes. Un space opera bien construit avec un héros qui en a vu d’autres, charismatique bien campé par Marinacci. Un rythme à la fois nerveux et construit sur le plan psychologique, bien écrit.

La Geste des Princes-Démons

Kirt a eu une enfance heureuse auprès de son grand-père qui va le sauver. Mais il va devoir en grandissant s’engager dans une lutte sans pitié, vaincre le mal. Cinq capitaines pirates ont réduit le monde en esclavage, tués ses parents. Mais qui sont-ils ? Un certain Pakarow pourrait le mettre sur leur piste. Super entrainé, Kirt est prêt. Il va rencontrer un Prince des étoiles dans une auberge stellaire. On va lui parler de sa première cible, Attel Malagate, le Monstre. Celui qui le cite a trouvé l’Éden, un monde parfait, vierge. L’homme confie à Kirt ses notes et ses cartes. Mais des hommes de Malagate tentent de le capturer. Kirt s’interpose et échange son vaisseau contre celui de Lugo, l’homme qu’il a aidé. Mais Lugo est tué. Le moniteur qui contient toutes les informations de la localisation du monde de Lugo doit être dissimulé.

La Geste des Princes-Démons

Un jeu d’embrouilles, de coups tordus et la volonté du héros qui a de l’humour de régler ses comptes en découvrant qui sont les fameux Princes démons aux particularismes précis. Il ne va pas faire dans le détail. Des décors superbes de Paolo Traisci, de bonnes scènes d’action pour ce Kirt assez désinvolte, efficace et sympathique. On aussi en suspend ce fameux monde merveilleux et Morvan sait accrocher ses lecteurs. On se doute bien que cela ne va pas être simple pour le beau Kirt d’arriver à ses fins. Un premier tome prometteur pour la suite.

La Geste des Princes-Démons, Tome 1, Le Prince des étoiles, Glénat, 14,95 €