Total, fric, amour et volupté

On se souvient, ce n’est pas vieux, que le Grand Prix de la Critique 2020 avait été attribué à Préférence système, d’Ugo Bienvenu, publié chez Denoël Graphic. Au terme du troisième tour de scrutin, l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD) avait couronné cet album de son Grand Prix 2020. Bienvenu revient aujourd’hui avec Total et Kirt l’homme le plus riche du monde qui a passé un accord avec Joris un extra-terrestre qui a tout d’un gros bébé géant mais se trimbale un sale caractère. Kirt a des soucis familiaux aussi. Au total rien n’est gagné. 

Total

Il a une maîtresse plus jeune que lui, cherche une belle maison et que sa femme accepte de divorcer. Kirt a des ambitions commerciales avec Joris qui ne va pas être d’accord sur la com et se met en colère. Sa femme capitule, Kirt paye et en a jamais assez de la réussite. Le président des USA le convoque pour qu’il lui ponde un texte qui puisse lui permettre de mettre en place des lois sur la richesse, les transactions boursières, l’évasion fiscale. Il refuse mais il a un cadavre dans le placard dont il n’a pas la clé. Chantage mais il a du répondant le Kirt. Sa tête est mise à prix par la présidence. Et sa maitresse n’a pas apprécié qu’il passe un moment torride avec sa femme. Tout part en vrille.

Total

Mais on ne flingue pas facilement un type comme Kirt. Qui en plus s’inquiète pour son psy qui se balade à poil dans un asile et qu’il va récupérer. Il peut servir. C’est dur la vie. Même avec Mikki le robot domestique et autres joyeusetés à découvrir, suspense oblige. Une pseudo-ode pleine d’humour très argumentée au capitalisme par un Kirt qui se livre. L’humanité s’est lassée d’elle même. Mais le fric excite toujours Kirt. Un format petit bouquin bien épais à couverture dorée, deux cases par page, c’est aussi une belle aventure graphique ce Total, intellectuelle, presque philosophique qui fonctionne à merveille.

Total, Denoël Graphic, 22,50 €

Total

3.6/5 - (5 votes)