Quai des Bulles 2018, c’est les 12, 13 et 14 octobre

Un peu en avance cette année pour cause de départ de la Route du Rhum, Quai des Bulles 2018 a lieu les 12, 13 et 14 octobre à Saint-Malo, bien sûr, au Palais du Grand Large au bord du quai. Clément Oubrerie a signé l’affiche et les auteurs présents sont légion, de plus en plus nombreux, accompagnés des éditeurs, donnant de plus en plus de force à l’un des principaux festivals français. On y décernera aussi le Prix Ouest-France/Quai des Bulles.

Chapeau bas, Spirou !

Quai des Bulles c’est des auteurs mais pas que. Animations, expositions comme Chapeau bas à Spirou qui est prolongé jusqu’au 3 novembre. On retrouve Spirou à travers une grande exposition ludique dans l’univers de ce jeune héros mythique: dans la jungle du Marsupilami, au manoir de Champignac… et on saura tout sur la création de ce classique de la bande dessinée franco-belge. Chapeau bas, Spirou ! retrace l’histoire du célèbre personnage depuis sa création, après être déjà passé entre les mains de douze scénaristes et dessinateurs dont Jijé, Franquin, Fournier, Yoann, Vehlmann, Bravo. Quai des Bulles souhaite aussi, à travers cette exposition, rendre hommage à son créateur, Rob-Vel, qui se fit adopter par la ville de Saint-Malo jusqu’à y terminer ses jours en avril 1991.

 Jusqu’au 3 novembre 2018, Chapelle Saint-Sauveur, Rue Saint Sauveur (Saint-Malo Intra-Muros).

On rajoute les expositions d’Oubrerie, ou sur Conan le Cimmerien, celle sur Stern, série des frères Maffre. État du Kansas. 1882. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne s’agit pas là d’un dangereux duo de hors-la-loi du Midwest des États-Unis, mais plutôt d’un talentueux duo d’auteurs venu tout droit de France. Julien, le plus jeune de la fratrie (Le Tombeau d’Alexandre, Delcourt, La Banque, Dargaud, La Cour des Miracles, Soleil), dégaine le crayon et le pinceau dans ce début de série alliant polar et western, tandis que Frédéric, l’aîné, fraîchement débarqué dans le milieu de la bande dessinée, prend la plume avec brio. Pour leur première collaboration professionnelle, les frères Maffre nous plongent dans l’univers du Grand Ouest américain de la fin du XIXème siècle, en mettant en scène un personnage plutôt inattendu, habituellement relégué au second plan et pourtant bien connu des amateurs du genre… le croque-mort, Elijah Stern.

Rendez-vous samedi et dimanche à 11h salle du Grand Large pour une visite guidée de l’exposition par les auteurs de la série Stern.

Une trentaine de rencontres sont au programme. Collignon, Solé, Lepage, Oubrerie, des master class avec Lereculey ou Alary, le choix est vaste; Pour les auteurs on va flirter avec l’overdose de qualité. Impossible tous les citer. Allez on en nomme dix pour le plaisir et que tous les autres nous pardonnent : Arroyo, Bedouel, Bonhomme, Cuzor, Davodeau, Édith, Legrain, Raives, Schwartz, Warnauts. Enfin, si vous voulez en savoir plus sur les exposants vous cliquez ici.

Bon Quai des Bulles 2018 dont ligneclaire va ramener de nombreuses interviews à découvrir sur le site.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne: 4,50 étoile(s) sur 5)
Loading...
En lire plus sur: