Buck Danny T59, Programme Skyborg, avion sans pilote

Le 59e épisode des aventures héroïques, aériennes du trio le plus célèbre de la BD aéronautique. Buck Danny rajeunit presque à vue d’œil, au mieux se fige avec ses copains Tumbler et Tuckson pour cette fois se voir presque remis en cause comme pilotes de chasse. Programme Skyborg est signé par le duo Formosa et Zumbiehl au scénario. On y découvre que un zinc peut être programmé par une intelligence artificielle mais sera-t-elle capable de gagner en combat aérien contre un pilote confirmé ? Vaste question intéressante qui avec celle des drones pilotés à distance pourrait remettre en question toute la stratégie aéro future. Ce qui inquiète ce brave Tumbler quant à son avenir. On se rassure. Danny en a encore pour un moment à voler dans des ciels d’azur. Premier tome du traditionnel diptyque sur un bon sujet. Et qui rappelle cependant un certain Avions sans pilotes.

Programme Skyborg

Retour à la base d’Edwards, bien connue du trio. Sonny se plante, question d’habitude avec sa nouvelle voiture. Le colonel Bill Haven qui a convoqué les trois pilotes leur dévoile avec Eddy Wong l’informaticien, le programme Skyborg, un avion sans pilote bourré d’infos, capable de réagir comme un pro. Sonny expérimente le premier le prototype en simulant avec lui un combat et il l’abat virtuellement sans problème sauf qu’il semble qu’il y ait un défaut de programmation. Tumbler accumule les ressentiments car il finit par se demander si à ce rythme les vrais pilotes seront encore indispensables. Dans le désert de très vilains asiatiques se préparent à hacker le programme US. Mais sous l’oeil d’une ravissante Indienne. Tous les calculs sont refaits, Buck prend les commandes et le drame se noue en plein ciel.

Buck Danny

Sur le fond, le thème est percutant. Ensuite la trame même est classique. Des méchants, une belle héroïne, un traitre peut-être, des combats bien menés avec des scènes efficaces (dont certaines déjà vues quand même dans les canyons), Tuckson éternel amoureux, Tumbler fait la gueule. Il y a quand même un Mustang, on ne boude pas son plaisir et un industriel jobard. Des retrouvailles aussi dont on laisse la surprise. Du sur mesure.

Buck Danny, Tome 59, Programme Skyborg, Dupuis, 12,50 €

3.8/5 - (6 votes)