Les Lutins et le cordonnier, la gentillesse récompensée

Les Aventuriers de l’Étrange poursuivent leur course éditoriale avec de très beaux ouvrages. Ils ont décidé de mettre en images les contes de Grimm dans une nouvelle collection Jeunesse qui ouvre le bal avec Les Lutins et le cordonnier. Un joli modèle d’album qui va être bon de lire et découvrir avec enfants ou petits-enfants, un format pratique avec Martin Powell et Pedro Rodriguez à la conception. Des textes courts, précis, un trait léger et évocateur, on est joliment conquis par ce petit cordonnier au grand cœur. Un album venu des USA qui avait été publié une première fois en 2013 chez EP éditions. Cette nouvelle édition comporte deux planches inédites, une nouvelle couverture et une maquette revue. 

Les Lutins et le cordonnierIl était une fois un petit village charmant où vivait Emrick. Il était cordonnier, aimait son travail et sa femme. Il était très généreux, mais pauvre, et échangeait ses souliers avec ceux qui ne pouvaient le payer autrement qu’en faisant du troc. Un beau soir, fatigué, il laisse une paire de souliers inachevés sur son étal. Le matin, il découvre la paire terminée de belle façon. Immédiatement, la riche lady Dippedorff les lui achète pour sa fille Elsa à qui ils vont à merveille. De belles pièces d’or et un Emrick qui ne comprend pas comment tout cela peut se faire. Désormais, le cordonnier peut avec sa femme manger à sa faim et payer ses dettes. Tous les soirs, il découpait des modèles et le matin trouvait les chaussures terminées. Il fallait bien percer le mystère.

Sans vouloir déflorer l’intrigue, le titre du conte dit (presque) tout. Grimm prône comme morale que la gentillesse et la générosité sont toujours récompensées. Le petit cordonnier saura aussi renvoyer l’ascenseur à ses bienfaiteurs. On peut en tournant les pages raconter cette belle histoire, ce qui ajoute à l’intérêt de telles adaptations sous cette forme. Mais rien n’empêche non plus, quel que soit l’âge, de sourire à la lecture de ce conte qui sera bientôt suivi par un second titre, Le Bal des douze princesses par Maria Surducan toujours chez Les Aventuriers de l’étrange.

Les Lutins et le cordonnier, Les Aventuriers de l’étrange, 12,90 €

Les Lutins et le cordonnier

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*