Le Conte du Genévrier, un petit oiseau aimait d’amour tendre

Un nouveau conte vient enrichir aux Aventuriers de l’Étrange la collection des frères Grimm. Le Conte du Genévrier est signé par Núria Tamarit qui a déjà publié Géante nominé pour le Prix des libraires BD 2021. Si tout commence bien dans cette aventure enfantine, on sent le drame peu à peu se nouer, monter en puissance dans cette histoire très sentimentale qui va mettre bon nombre d’obstacles sur la course au bonheur des héros. Mais, chut, on laisse Tamarit sur les traces de Grimm auquel elle apporte aussi son trait léger mais réaliste pour un conte tout public mais lisible à plusieurs niveaux.

Le Conte du Genévrier

Dans des montagnes lointaines vivait Jakob et Anja qui ne pouvaient avoir d’enfant. Un jour Anja s’entaille le doigt en pelant une pomme et fait un vœu. Avoir un enfant blanc comme la neige et vermeil comme son sang. Et hop elle tombe enceinte et bêtement mange des baies de genévrier réputées être empoisonnées. L’enfant nait et on le nomme Wilhem. Mais Anja meurt. On l’enterre près de l’arbre. Jakob se remarie avec Gabrielle avec qui il a une petite fille Marleenken mais sa marâtre prend Wil en grippe. Et le diable va lui donner un coup de main. Pourtant les deux enfants deviennent inséparables.

Les merveilleux contes de Grimm

Bon, on se doute bien qu’il va s’en passer de pas tristes dans la petite famille façon Blanche Neige revisité mais en encore plus définitif façon Reine dans Alice. Sauf que Grimm a mis une belle dose de poésie et de fantastique dans ce conte à la Tim Burton qui flirte aussi avec une violence sous-entendue. L’amour sera-t-il vainqueur ? Un monde où rien n’est rose mais où un petit oiseau saura peut-être retrouver son nid malgré tout. Núria Tamarit est graphiquement dans le ton, que ce soit par la clarté de son découpage ou de son dessin. Son diable (on l’a testé) fait son effet immédiat sur un jeune lecteur mais sans trop qui a adoré. Sortie le 28 août.

Les merveilleux contes de Grimm, Tome 3, Le Conte du Genévrier, Les Aventuriers de l’Étrange, 12,90 €

Le Conte du Genévrier