Pin-up Wings 05, Romain Hugault de retour

Un plaisir dans la morosité ambiante mais provisoire de découvrir le dernier tome de Pin-up Wings. Dans cet album, le cinquième, Romain Hugault propose comme dans le précédents des dessins de superbes jeunes femmes telles que les pilotes de la Navy ou de l’Army Air Force les rêvaient avant de les peindre sur les carlingues de leurs avions. Des publicités aussi car les pin-up seront aussi les stars dans les magazines et les pages où elles figurent accrochées dans les baraquements des GI’s qui se battent en Europe ou des Marines dans le Pacifique. Plus tard au Vietnam. Une bouffée d’oxygène avec le talent toujours aussi fort de Romain Hugault, son humour et son dessin inégalé. Sortie le 20 mai.

Pin-up Wings V

Dames de charme, porte-bonheur pour ne pas être descendu par la Flak ou la chasse ennemie, les pin-up sont là pour conjurer le sort, rappeler aussi qu’au pays elles attendent les boys. Ils les peignent sur leur blousons A2 ou B3, elles deviennent le symbole de l’équipage. Liste de cocktails, bière, une pub pour les WAC, une Une de Playboy mais plus récente, au fil des pages Romain Hugault se rapproche de nos jours, même si une belle pin-up sourit, en Père Noël, sur l’aile d’un splendide Thunderbolt hiver 1944 dans les Ardennes. Une des plus belles planches car dans son cadre historique. Des cartes à jouer, des sous-vêtements délicats, un Transal français et sa pilote, un Spitfire et une GI’s le 6 juin sur les plages, Romain Hugault a une fois encore apporté toute sa créativité à ses pin-up.

Pin-up Wings 5
Romain Hugault ©

Ce qu’on aime dans ces dessins de Romain Hugault, c’est sa simplicité, aucune ambiguïté, du charme oui mais avec décontraction, humour, sourire. Un éternel féminin qui a apporté beaucoup de bonheur à des gamins de vingt ans qui allaient partir se battre. La pin-up fait rêver, un fantasme. Romain Hugault a su la magnifier avec talent mais aussi délicatesse.

Pin-up Wings, Tome 5, Paquet, 16 €