Les enquêtes de Victor Legris, mortelle Exposition Universelle

Jean-David Morvan en avait parlé à Ligne Claire pendant une interview. Chez Philéas dont l’adaptation d’œuvres romanesques d’auteurs connus est la spécialité, avec Bruno Bazile (Charlie Chaplin) il a travaillé sur le polar très feuilleton de Liliane Korb et Laurence Lefèvre alias Claude Izner paru en 2003 et qui aura de nombreuses suites à succès. On est bien sûr comme de plus en plus souvent en BD à Paris à la fin du XIXème siècle et Legris va devoir résoudre le mystère de la rue des Saints-Pères. Trait clair, enquête dans le ton des Rouletabille ou Fantomas, on va voir arriver le cirque du célèbre Buffalo Bill pour sa tournée européenne qui passera aussi mais début 1900 par Marseille et y oubliera ses Indiens. Lire Camargue Rouge de l’excellent Michel Faure.

Mystère rue des Saints-Pères

Il meurt en assistant à la parade du cirque de Buffalo Bill à Paris. Ce sera le premier mort de l’énigme, L’Méring. On est en 1889, la Tour Eiffel fait recette et Victor Legris le libraire va la visiter avec son ami Marius. Un journal se monte, Le Passe-partout, avec une belle palette de talents dont le Japonais Mori Kenji qui a élevé Victor. Mais une femme meurt non loin d’eux devant ses enfants, en réalité ses neveux. Elle aurait qu’une abeille l’avait piquée. Victor Legris se promène dans l’exposition universelle quand il rencontre Tasha, la dessinatrice du futur journal. Elle est de Crimée. La morte de la Tour Eiffel aurait été assassinée. Legris a promis un livre à Tasha qui vient à la librairie. Les Caprices de Goya. Mais Mori veille au grain ou plutôt à la femme. Un troisième cadavre n’est pas loin.

Les enquêtes de Victor Legris

Un très subtil personnage Mori Kenji qui fait office de tuteur à la Watson pour Legris ou à la Bourrel avant la lettre. Bon sans mais c’est bien sûr, clin d’œil de Morvan pour les amateurs. Avec en plus une certaine ambiguïté qui sert l’intrigue dans un Paris de l’Exposition parfaitement reconstitué par les auteurs. Masha aussi brouille les pistes et Morvan a su tirer le plus efficace du roman. Le polar historique s’est fait une place en or dans la littérature en particulier ceux qui ont la période années 30 à 45 comme scène. L’enquête a tous les éléments savoureux qu’on demande à ce genre de titres. La mort rode aussi au Palais des Colonies et Legris va être pris entre plusieurs feux. Subtil et bon suspense. Prochaine enquête de Victor au Père-Lachaise.

Les enquêtes de Victor Legris, Tome 1, Mystère rue des Saints-Pères, Philéas, 15,90 €

Les enquêtes de Victor Legris

3.5/5 - (4 votes)