Reconquêtes T3, trahisons et manipulations

La Horde et les Hittites se déchirent à cœur joie. On a vu dans les deux précédents tomes que le jeu des alliances peut cacher des surprises. Dans le tome 3 on passe à la vitesse supérieure dans cette série réaliste, historique et fantastique de Runberg et Miville-Deschênes. Les Sarmates aux seins nus ont des états d’âme et il y a de la trahison dans l’air.

Reconquêtes

Les Sarmates ont eu à affronter les derniers Kourganes qui les surprennent et tuent une vingtaine d’entre elles. Leur alliance avec les Scythes bat de l’aile.  Les Sarmates veulent reprendre leur indépendance sous l’égide de leur scribe Thusia qui entame une liaison avec le roi des Cimmériens. Alors que la bataille approche difficile de savoir sur qui on peut compter dans le camp de la Horde.

Ce qui marque le plus dans Reconquêtes est le dessin réjouissant de François Miville-Deschênes, réaliste et sculptural aussi bien pour ses personnages humains et féminins bien sûr qu’animales comme ses éléphants de combat. L’intrigue de Runberg (et non Desberg, lapsus, merci au lecteur qui a relevé l’erreur de fin de texte) est plus alambiquée, plus complexe volontairement dans un monde de violence et de manipulation comme il les aime.

Reconquêtes T3, Le sang des Scythes, Le Lombard 14,45 €