Buck Danny Classic T6, Alerte rouge, le dernier signé par Jean-Michel Arroyo

Un tome 6 de Buck Danny Classic qui a une saveur assez amère. On sait que ce serait, à priori, le dernier dessiné par Jean-Michel Arroyo. Il ne signerait donc pas le diptyque suivant dont Yann doit écrire le scénario. Pourquoi ? Bonne question mais dont la, ou les réponses, sont pour l’instant d’ordre privé. Avec en question pas subsidiaire : qui pour remplacer Arroyo ? Bien du plaisir car son trait, de plus en plus riche, a fait le succès de la série. Reste donc cet Alerte Rouge dans lequel le trio se balade avec une facilité parfois déconcertante en Allemagne de l’Est et en URSS. On les avait laissés un brin paumé dans Opération Rideau de fer. Les chiens sont lâchés, la troisième guerre mondiale est proche, Slim Holden a des états d’âme, Lady X se ferait une joie d’atomiser le beau Buck. Le tout au bout du crayon toujours inspiré de Jean-Michel Arroyo et de ceux du duo au scénario Zumbiehl-Marniquet qui ne fait pas dans la dentelle. Et de loin.

Buck Danny ClassicPoursuivi par un Mig sur leur moto, Danny, Tumbler et Sonny font un gros plouf dans l’eau glacée. Damned, nos héros sont-ils noyés ? A Berlin Ouest et à Langley, la CIA s’inquiète, pas question d’une nouvelle affaire Powers avec son U2. Mais heureusement nos amis sont sains et saufs. Et vont se séparer pour mieux accomplir leur mission, sauver le monde, piquer l’avion tri-sonique aux Soviétiques et découvrir qu’à Berlin un mur se construit entre l’Est et l’Ouest. Mine de rien semblant de tout.

Alerte rouge

On n’en dit pas plus car d’une part il y a un suspense sur au moins le déroulement de cette escapade dans des pays fliqués au possible. Danny voyage en train en URSS libre comme l’air, se pointe dans la base secrète, où Lady X se prépare, cachée sous du charbon, se fait renverser comme par hasard par le gentil professeur pacifiste créateur du zinc. Lady X collectionne les Luger. Et que dire de Sonny et Tumbler qui se prennent pour Léonard de Vinci. On va passer vite fait sur la partie aérienne toujours aussi précise dans les jets par Arroyo mais dont les combats ou les astuces de vol sont assez peu crédibles. Le duel final un bonheur, avec cette formule épique pour la pauvre Lady X, « dieu ait pitié de ton âme si noire ». Cerise sur le gâteau, l’affaire Holden mais chut. A découvrir. Total, à tout point de vue, la fin d’un cycle ?

Les Aventures de Buck Danny Classic, Tome 6, Alerte Rouge, Dupuis Zéphyr, 14 €, Édition spéciale noir & blanc, 60 €

Alerte Rouge

3 Commentaires

  1. En effet cet album est décevant pour plusieurs raisons.
    1 Il n’y a plus la magie des intrigues à suspens de Jean Michel Charlier
    2 Il y a de nombreuses approximations notamment dans les uniformes qui ne sont plus admissibles à l’heure d’Internet. Sonny dit qu’il parle allemand couramment alors que dans la série originelle, c’est Tumbler qui connaît cette langue (cf Top Secret) quand il déchiffre le message du professeur Von Brantz, ce qui me laisse à penser que les auteurs ne connaissent pas l’œuvre de JM Charlier et V Hubinon.
    De plus, Buck Danny Classic ne s’intègre pas logiquement dans la série, il y a des anachronismes puisque par exemple au début de Duel sur la Corée les trois héros appontent sur le porte avions Boxer alors que dans Un avion n’est pas rentré, album qui fait suite à la guerre Corée, c’est la première fois pour Tumbler et Sonny. De même, Alerte rouge ne peut pas se passer après Le retour des Tigres volants dont l’action se déroulait en 1960, puisque le mur de Berlin a été construit en 1962!
    Je pense que vous ne tiendrez pas compte de ces remarques (Je vous avais d’ailleurs adressé un scénario intitulé Black out sur Amarillo qui devait faire suite à Le mystère des avions fantômes, mais je n’ai jamais eu de suite). C’est dommage, car on pourrait perpétuer l’œuvre magistrale de JM Charlier et V Hubinon sans décevoir les fans de la première heure. J’aurais aimé avoir un retour sur ces remarques et qu’elles puissent avoir une incidence sur le continuité de cette BD qui mérite de continuer encore de belles décennies
    Je pense que vous ne devriez pas abandonner l’idée de montrer Buck adolescent dont j’ai aperçu quelques planches sur INTERNET scénarisées par Yann
    Un inconditionnel du plus célèbre trio de l’aviation américaine

    • Bonjour, merci pour vos retours très précis et bien argumentés. Sur le fond et l’avenir de Buck Danny Classic, c’est le stand-bye. Quid de la suite et avec qui ? Mais un scénario de Yann ne pouvait être qu’un plus mis en images par Arroyo. Ensuite vos remarques s’adressent à l’éditeur et lui seul peut vous répondre.

  2. A-t-on des infos sur le coffret « Guerre Froide » T5-T6 prévu comme pour les précédents diptyques ?
    Il est référencé chez de nombreux marchands, mais aucun visuel, pas même sur les sites de Zéphyr et Dupuis.

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*