Buck Danny Classic T5, Opération Rideau de fer, guerre très froide et le retour de Lady X

Le Mur de Berlin et deux Allemagne, un bombardier soviétique tri sonique expérimental, Buck Danny et ses deux copains entament un diptyque à consonances Guerre Froide, Opération Rideau de fer, sous le houlette de Jean-Michel Arroyo au dessin affirmé, enflammé mais dans les neiges germaniques. Au scénario Marniquet et F. Zumbiehl. Sonny va crasher son Starfighter F104 en RDA, l’Allemagne de l’Est, et risque de se retrouver entre les mains du KGB. Buck et Tumbler doivent à tout prix le récupérer. D’autant qu’une opération de désinformation et d’infiltration d’un espion communiste aux USA est en cours. Une première pour Buck Danny et ses copains avec épisode en pleine guerre froide. De beaux avions bien sûr, des ambiances graphiques fortes. On est toujours dans la lignée et ce classic se poste au plus haut des reprises des héros de Hubinon et Charlier. Sortie le 8 juin.

1961, les tests du nouveau bombardier secret soviétique ne se passent pas comme prévus. Le professeur Iarmolenko qui travaille sur l’avion en vole les plans car il veut que la paix soit sauvée entre les grandes puissances avec un équilibre de la terreur. A bord du Saratoga, Buck, Tumbler et Sonny apprennent qu’ils sont mutés en Allemagne de l’Ouest sur la base de Ramsten. Iarmolenko qui doit passer à l’ouest mais a peur d’être pris par la Stasi confie les plans du bombardier à Schmitzer, un Allemand de l’est. Iarlomenko est effectivement abattu et un sosie prend sa place pour infiltrer les services US qui eux-aussi planchent sur un bombardier du même type. A Ramsten Danny et ses amis volent près de la frontière et se heurtent à des chasseurs Mig soviétiques. Sur son F104, Sonny se laisse embarquer dans un duel qui finit mal. Il est abattu et se crashe en RDA au pied du fameux rideau de fer qui marque la frontière entre les deux Allemagne. La CIA aux USA débriefe le faux Iarmolenko. Sonny réussit provisoirement à échapper à la Stasi. Buck et Tumbler décident de tenter de l’exfiltrer de RDA.

Un album qui hormis son sujet inédit sur la guerre froide permet de retrouver deux personnages de la série, Slim Holden mais surtout Lady X enfin, frange et cheveux longs, classique à laquelle Arroyo a bien rendu sa belle silhouette de pin-up malfaisante. Ambiance encore à la Le Carré pour ce Buck Danny Classic, thriller d’espionnage qui va laisser en suspend l’avenir de Danny à la fin de ce premier tome du diptyque Opération rideau de fer, cinquième album de la série. Le dessin de plus en plus peaufiné d’Arroyo repose sur un scénario par contre un soupçon alambiqué mais dans lequel les trois héros sont semblent-t-il à leur aise. A suivre.

Les Aventures de Buck Danny « Classic », Tome 5, Opération Rideau de fer 1/2, Dupuis Zéphyr, 14 €, Édition noir et blanc, 50€