Williams Adams, samouraï, un destin authentique et d’exception

Un épisode historique très mal connu sur lequel s’appuie cette nouvelle série, Williams Adams, samouraï. Comment des européens ont réussi ou échoué, et à quel prix, à s’implanter au XVIIe siècle au Japon où on les considérait comme des envahisseurs incultes et méprisables ? Adams a vraiment existé, premier anglais à mettre les pieds (à priori) au Japon et le seul a être devenu un samouraï. Mathieu Mariolle s’est emparé de son destin pour cette collection qui inaugure sa collaboration avec Casterman. Dans la Paume du diable, Blue Note, Kriss de Valnor, le scénariste a du métier et sait cerner avec brio tous les sujets. Nicola Genzianella assure avec beaucoup de maîtrise le dessin réaliste nécessaire à cette saga hors normes aux mille et une subtilité politiques et sociologiques.

Williams Adams, samouraïSur un rafiot qui tient mal la mer, en 1600, Williams Adams s’échoue sur les côtes japonaises. Et se retrouve en prison sauvé de justesse par un père jésuite qui aurait préféré le voir mort. Les Anglais voudraient-ils envahir le Japon au détriment du Portugal et de l’Espagne déjà implantés ? Le seigneur du lieu, Terasawa veut savoir à tout prix si Adams transporté de l’or. Adams au péril de sa vie lui prouve qu’ils n’ont que des étoffes malgré le témoignage forcé de l’un des membres de l’équipage. Désormais son sort est entre les mains du seigneur Tokugawa qui aimerait bien devenir shogun à la place du shogun, chef suprême. Son rival est un général, Ishida. En ramenant son vaisseau à Osaka, Adams est attaqué par Ishida mais réussit à s’en tirer. Mais ce sont les armes à feu qu’il a à bord dont des canons qui intéressent Tokugawa. Le Japon ne connait pas la poudre. Adams va essayer de jouer sur plusieurs tableaux et peu à peu s’adapte à la mentalité japonaise. Une guerre civile se prépare.

Une histoire incroyable et pourtant authentique, Adams saura s’adapter au Japon, un monde pourtant dont l’histoire, les traditions, sont sans le moindre rapport avec celles de l’occident. Il y a en plus le poids colonialiste religieux des Jésuites prêts à tout. Adams jonglera avec tous ces éléments et comme on le verra dans le prochain album deviendra un samouraï respecté qui aura la confiance du pouvoir et se lancera dans des expéditions en Asie. Un sujet très original dont Mariolle a tiré une saga passionnante.

Williams Adams, samouraï, T1 Aux confins du monde, Casterman, 14,50 €

Aux confins du monde
Genzianella ®