Kriss de Valnor T6, Dorison l’embarque pour l’Île des enfants perdus

Kriss de Valnor On efface tout et on repart sur une autre piste. Kriss de Valnor des Mondes de Thorgal a de nouveaux créateurs. Au scénario Xavier Dorison, qui reprend aussi la main sur la série mère Thorgal, fait équipe avec Mathieu Mariolle. De plus en plus fréquentes ces associations à deux sur un scénario, on le disait pour le nouveau Bob Morane ou pour Léo et Rodolphe. Plus rapide, efficace et à même de pouvoir enchaîner si l’un des deux quitte le projet. Au dessin de Kriss, Roman Surzhenko remplace De Vita que l’on regrettera et auquel on souhaite tout le succès que son talent mérite. Mais avoir choisi Surzhenko permet de rassembler sous son crayon les clones de Thorgal et, pourquoi pas, envisager que ce soit lui, parfaitement immergé dans cet univers, qui reprenne au final le titre phare de la saga.

Elle est au bout du rouleau Kriss. Blessée, elle est recueillie et soignée par un herboriste Osian et sa protégée, la jeune Erwin. Mais les gardes de Magnus la retrouve l’obligeant à prendre la fuite flanquée de ses deux sauveteurs. Commence une course poursuite sur les flots et un débarquement involontaire sur une île bizarre peuplée que d’enfants rigolards. Erwin semble beaucoup intéresser les jeunes habitants de l’île qui lui font boire la sève d’un arbre bizarre. Mais pas question de laisser partir ces invités forcés. Ce qui n’est pas pour plaire à Kriss qui n’a plus que quelques jours pour retrouver son roi et son trône. Elle va découvrir le terrible mystère de l’île.

L'Île des enfants perdus
Kriss en danger au début de ce tome 6

Une intrigue flamboyante sur fond de Peter Pan détourné que Dorison a ficelé, mélangeant à fines doses les ingrédients de la série, du personnage clé Kriss de Valnor, et remettant avec vigueur le tout sur de bons rails. Kriss finirait même par devenir sympathique. Le dessin académique de Surzhenko est parfait. Il atteint une lui aussi un degré qualitatif haut de gamme. Du beau travail.

Les Mondes de Thorgal, Kriss de Valnor, Tome 6, L’Île des enfants perdus, Le Lombard, 12 €