Les Grandes Batailles navales, Chesapeake, Trafalgar et Jutland avec Delitte

On en avait parlé avec Jean-Yves Delitte, auteur et directeur de cette nouvelle collection BD chez Glénat. Les Grandes Batailles navales ouvrent le bal avec trois noms parmi les plus connus de ces évènements maritimes qui ont marqué leur siècle. Trafalgar bien sûr avec Denis Béchu au dessin et Delitte au scénario, Chesapeake et Jutland par Delitte, les albums sortent ce 15 mars en librairie. L’histoire, la grande mais vue aussi par le petit bout de la lorgnette des obscurs et des humbles, un cahier pédagogique et un travail d’équipe dirigé par Delitte, ces Grandes Batailles vont venir réveiller l’esprit corsaire qui sommeille en beaucoup de lecteurs. Cette collection a été conçue en collaboration avec le Musée National de la Marine et soutenue par l’Académie des Arts et Sciences de la Mer. Un travail historique remarquable et passionnant.

ChesapeakeA Chesapeake, la France de Louis XVI a pris parti pour la future république américaine. Sus à l’Anglais et la flotte de De Grasse depuis Saint-Domingue se porte au secours des Insurgés et de Rochambeau qui ont encerclé Yorktown. Mais il faut empêcher que les Anglais débarquent dans la baie de Chesapeake. Bougainville tient la rade mais doit affronter la flotte anglaise. A terre, espions, insurgés se livrent à une guerre sans pitié. André, officier marinier, est à bord du navire de Bougainville en ce mois d’octobre 1781. Un coup d’audace de Bougainville pour une victoire française.

Les Grandes Batailles navales, Chesapeake, Glénat, 14,95 €

TrafalgarA Trafalgar, ce sera le contraire. Les Anglais de Nelson seront vainqueurs. En 1805 Napoléon aimerait bien débarquer en Angleterre. Mais il faut que la mer soit libre. Piéger la Royal Navy et l’attirer au loin, ce sera le rôle de De Villeneuve. Napoléon abandonne et sa flotte a les Anglais aux trousses. La bataille est inévitable. Nelson mourra au combat mais vainqueur, tué par le coup de fusil du jeune Kermadec, un gabier. Trafalgar reste comme le nom le plus connu de défaite maritime française.

Les Grandes Batailles navales, Trafalgar, Glénat, 14,95 €

JutlandA Jutland on est pendant la première guerre mondiale. Le Kaiser Guillaume rêve que la marine allemande anéantisse le flotte anglaise. Les Anglais réussissent à obliger la flotte allemande à une bataille navale au large des côtes danoises, au Jutland. Mais pour avoir trop allégé en blindage leurs navires les Anglais vont le payer cher. Trois de leurs plus beaux navires coulés et trois mille morts. 249 navires vont s’affronter et 25 couler. Il n’y aura pas vraiment de gagnants et la marine allemande hormis ses sous-marins ne fera plus parler d’elle.

Les Grandes Batailles navales, Jutland, Glénat, 14,95 €

Pour information et sous réserve voici le programme de parution de la collection annoncé par Jean-Yves Delitte. La liste des batailles en cours de « chantier » (la liste est dressée chronologiquement, mais ne correspond pas, pour autant, à un ordre de parution) :

  1. La Bataille de Salamine (- 480 av JC), Dessin : Stefano Scénario, couverture et note didactique : J-Y. Delitte
  2. La Bataille de Stamford Bridge** (1066), Dessin : Christian Gine, Scénario : Roger Seiter, Couverture et note didactique : J-Y. Delitte
  3. La Bataille de Lépante** (1571), Dessin : Federico Nardo, Scénario, couverture et note didactique : J-Y. Delitte
  4. La Bataille de Gravelines – L’invincible Armada (1582), Dessin : À l’étude, Scénario, couverture et note didactique : J-Y. Delitte
  5. La Bataille de la Hougue (1692), Dessin, scénario, couverture et note didactique : J-Y. Delitte
  6. La Bataille de Chesapeake* (1781), Dessin, scénario, couverture et note didactique : J-Y. Delitte
  7. La Bataille de Trafalgar* (1805), Dessin : Denis Béchu, Scénario, couverture et note didactique : J-Y. Delitte
  8. L’affrontement d’Hampton Roads** (1862), Dessin, scénario, couverture et note didactique : J-Y. Delitte
  9. La Bataille de Tsushima (1905), Dessin : Giuseppe Baiguera (Bepe), Scénario, couverture et note didactique : J-Y. Delitte
  10. L’épopée de l’U9 (1914), Dessin : Philippe Adamov, Scénario, couverture et note didactique : J-Y. Delitte
  11. La Bataille de Jutland* (1916), Dessin, scénario, couverture et note didactique : J-Y. Delitte
  12. La bataille de Midway (1942), Dessin : Giuseppe Baiguera (Bepe), Scénario, couverture et note didactique : J-Y. Delitte

(*) Ouvrages qui sortent en mars 2017
(**) Ouvrages qui sortent en octobre 2017

En préparation :

  • La Bataille d’Actium (- 31 av. JC)
  • La Bataille de No Ryang (1598)
  • La Bataille de Textel (1694)
  • La Bataille des Cardinaux (1759)
  • La Bataille de Sinope (guerre de Crimée – 1853)
  • La Bataille des Dardanelles (1915)
  • La Bataille de Leyte (1945)

Un commentaire

  1. J’ai feuilleté celui sur la bataille de Jutland … mais je l’ai reposé sur son présentoir, franchement déçu…
    Oui les dessins sont beaux, ainsi que les couleurs… je n’ai a priori pas remarqué d’erreurs sur la représentation des navires… les prémisses de la bataille semblent bien expliqué (même s’il est difficile d’en juger sans une lecture approfondie)… Le problème, c’est la représentation de la bataille elle-même… ce n’est pas qu’elle soit fausse, c’est que l’auteur ne nous en montre pas grand-chose : quelque gros plans extérieurs sur des navires, des scènes sur des passerelles et dans les tourelles & casemates. et c’est tout, aucune scène d’ensemble, aucune représentation des manœuvres des deux flottes et de leurs différentes escadres & flottilles… alors qu’il s’en est passé des mouvements lors du Jutland