Chez Maghen à Paris, Pellerin prolonge et Riff Reb’s prendra la relève

Exposition RiffOn se dépêche. Que ceux qui n’ont pas pu aller à la galerie Maghen voir l’exposition Patrice Pellerin, auteur de la série L’Epervier, se rassure. Devant son succès elle est prolongée d’une semaine et se terminera le samedi 16 février à 19 h 00. Profitez de cette dernière semaine pour découvrir les planches encrées du dernier tome et de magnifiques illustrations couleurs, dans une rigueur historique et un souci du détail remarquables.

Le loup des mers
Le dernier album de Riff Reb’s

Riff Reb’s après Pellerin

Et après Pellerin, dans la foulée, la galerie Daniel Maghen va recevoir Riff Reb’s, auteur prolifique qui revient sur le devant de la scène avec deux livres marathon. Trois ans après À bord de l’Etoile Matutine  d’après le romain de Pierre Mac Orlan, Riff Reb’s a adapté une nouvelle série maritime, Le Loup des Mers, librement adapté du roman de Jack London. Une  rencontre entre Humphrey Van Weyden, un gentleman fluet et Loup Larsen, un terrifiant mais très cultivé capitaine de goélette. Ce dernier ouvrage a été l’un des titres majeurs de l’année 2012.

Dans cette exposition aux parfums d’embruns on voit toute la passion de Riff Reb’s pour la mer. Des planches encrées de ses deux dernières œuvres, une galerie de personnages, des couvertures provenant de différents tirages, quelques crayonnés et recherches, ainsi qu’une dizaine de magnifiques marine en grand format, dont certaines en couleurs, créées spécifiquement pour l’occasion seront exposées. Auteur complet, Riff Reb’s se caractérise un trait puissant et la maîtrise du découpage qui accentue l’atmosphère sombre et dramatique des romans adaptés. Des personnages qui vont parfois jusqu’à la caricature, sans jamais sombrer dans le grotesque, la richesse des scènes de mers est également au cœur des pièces qui seront exposées.

Riff Reb’s, un novateur inspiré

Né en Algérie, Riff Reb’s vit aujourd’hui au Havre. Après des études à l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs de Paris et différents emplois dans des studios de dessins animés, il crée dans les années 80, aux côtés de Cromwell et de Qwak, l’atelier Asylüm. Ce lieu de créativité délirante sera la rampe de lancement idéale pour la conquête du 9e art, avec Le Bal de la SueurLa CrèveLe Kid et Bergson.

En quelques années, Riff Reb’s est ainsi devenu l’un des chefs de file d’une nouvelle école de bande dessinée, mêlant habilement un graphisme dynamique et novateur à un discourt souvent irrévérencieux. Ces dernières années, il a notamment publié « À bord de l’Etoile Matutine, d’après le roman de Pierre Mac Orlan » chez Soleil en 2009 et La Carotte aux Etoiles  chez La Gouttière en 2010. Fin 2012, il revient chez Soleil avec une nouvelle adaptation : Le Loup des Mers, d’après le roman de Jack London .