Riff Reb’s s’expose chez Maghen jusqu’au 17 octobre

Deux ans déjà depuis ans la première exposition-vente en 2013 de Riff Reb’s qui revient à la Galerie Daniel Maghen. Il y propose les originaux liés à son dernier album, Hommes à la Mer (éd. Soleil) jusqu’au 17 octobre prochain.

Exposition Riff Reb’sLa trilogie maritime de Riff Reb’s a rencontré un vrai succès auprès des lecteurs. Ses trois volumes de récits et nouvelles librement adaptés À bord de l’Étoile Matutine (2009), Le Loup des Mers (2012) et Hommes à la Mer (2014), forment un superbe ensemble dans lequel la mer n’est pas simplement l’élément central mais un personnage à part entière. Cette ode constitue une révélation pour cet auteur jusqu’alors très discret. Ces albums lui ont permis de s’imposer comme un maître du genre et de faire la démonstration d’un talent maîtrisé. Cette seconde exposition à la Galerie Daniel Maghen contribue à célébrer et à faire connaître Riff Reb’s, à l’occasion du trentième anniversaire de sa toute première publication, Le Bal de la Sueur.

Hommes à la MerLe style de Riff Reb’s se caractérise par des atmosphères sombres et dramatiques, servies par un trait puissant et dynamique, travaillé à l’encre de chine, au crayon gras et une touche de gouache. Cette exposition reflète sa passion pour la mer à travers un grand nombre des planches de son dernier opus, Hommes à la Mer, un recueil de huit adaptations libres de nouvelles. Après sa sortie à l’automne dernier, Riff Reb’s a travaillé pendant près d’un an sur une dizaine d’illustrations grand format dans le même univers dont certaines peuvent atteindre 70cm de large, spécialement pour la galerie. A noter que les amateurs du genre ne s’y trompent pas puisque les deux œuvres proposées lors des ventes en partenariat avec la maison Christie’s avaient dépassé leurs estimations et trouvé preneur pour 4.750 € en avril 2014 et 8.750 € en mars 2015.

Les éditions Soleil travaillent actuellement sur un coffret collector contenant les 3 volumes de la trilogie maritime de Riff Reb’s pour une publication en fin d’année.

Les Chevaux marins