Hertz T4, un Empereur mal en point

On continue à suivre Hertz espion et homme de confiance de Napoléon. Il ne pourra éviter la défaite de Waterloo mais Hertz a de la ressource. Tout doit être fait pour que celui que les Anglais surnomment l’Ogre revienne au pouvoir. Il sont quatre à mettre en scène Hertz : Convard, Eric Adam et Falque avec Gine. Les Unes sont signées Juillard.

HertzEn juin 1815, Hertz vole aux Anglais un document qui donnerait à Napoléon tout pouvoir sur le monde entier. Mais il doit le remettre en mains propres à l’Empereur qui va entamer sa bataille de trop, celle de Waterloo. Il va y être blessé et seul son fidèle Mameluk Ali peut le sauver. Napoléon s’en sort mais n’est pas autant à l’abri. Hertz confie le document à l’un de ses frères en franc-maçonnerie et suit l’Empereur dans sa fuite pour tenter de rejoindre l’Amérique. Fait prisonnier il se retrouve à Saint-Hélène persécuté par un officier anglais, Lowe, qui finit par obliger Hertz à l’empoisonner. Trop simple ? Bien sûr.

Convard et Adam balade Hertz à travers l’Histoire et brode sur cette possibilité de fuite de Napoléon vers l’Amérique, en Louisiane en fait.Il y a bien à La Nouvelle Orléans une maison dite de Napoléon. Hertz est un James Bond avant l’heure mais qui cette fois doit faire face à ses responsabilités familiales. Il doit choisir, le tout sous le signe des frères chers à Convard.

Hertz, Tome 4, L’Ombre de l’Aigle, Glénat, 14,50 €

L'Ombre de l'Aigle