Nemesis le sorcier T2, dur à cuire Torquemada

La suite des aventures extraordinaires et fort peu édifiantes de Nemesis après un premier tome enthousiasmant. Pas mort Torquemada et revenu encore plus tordu, méchant qu’avant. Au dessin de cet extravagant petit délire il y a par Kevin O’Neill, Bryan Talbot, John Hicklenton et bien sûr Pat Mills au scénario qui en remet une couche aux extrêmes. De la SF qui aurait abusé de la Guinness mais pour le plus grand plaisir des lecteurs de ces histoires courtes finalement très en avance sur leur temps et qui sont toujours aussi fraiches graphiquement.

Nemesis le sorcier

Torquemada le retour ? Nemesis lui aussi est de nouveau dans le jeu et il pris une forme infernale. A Termight Torquemada est vénéré et sur la planète des sorciers Nemesis roucoule avec Magna. Toth son fils grandit. Torquemada a du mal à se faire reconnaitre d’autant que désormais les aliens ont la côte. En prime il doit prouver qui il est et veut que tous les aliens soient détruits. Mais c’est sur le bûcher qu’il va faire un tour. Nemesis convole mais la noce est perturbée par Chasteté et Magna révèle son côté obscur. Pas content le marié alors que Torquemada vit son supplice à répétition car Toth l’a placé dans une boucle temporelle par vengeance.

Nemesis le sorcier

Et ce n’est qu’un début car Nemesis ne va pas faire dans la dentelle avec Chasteté, nom usurpé, à ses côtés. Elle a aussi des comptes à régler depuis l’arrestation de son père pour rêves blasphématoires. On rebat les cartes, Nemesis dérape, Torquemada tire les marrons du feu. Le dessin est astucieux, joyeux même si on est en pleine violence mais décalée, drôle même au second degré. Il y a une fougue, un génie inventif qui s’impose quelque soit le public en fait. On se plonge à la suite de ces tyrans dignes de dieux de l’Olympe revisités par Mills. Du grand spectacle qui explose dans les planches, 300 au total avec en final un dossier graphique, des Unes, des bonus, des illustrations avec aussi les BD dont vous êtes le héros. à vous d’être Torquemada. Une belle dose d’angoisse.

Nemesis Le Sorcier, Les hérésies complètes, Tome 2, Label Delirium, 35 €

Nemesis le sorcier