Jour J 11 septembre, un recueil pour le Prince des Ténèbres

Le 11 septembre 2001, c’était il y a vingt ans et les publications diverses vont marquer cet anniversaire douloureux. On reparlera avant sa sortie à la fin de l’été de 11 septembre, le jour où le monde a basculé (Dargaud) de Baptiste Bouthier (Scénario) et Héloise Chochois (Dessin). Mais cette fois c’est pour évoquer une uchronie publiée dans la collection Jour J de Delcourt. Et si le 11 septembre avait pu être déjoué grâce à un fin renard du FBI surnommé le Prince des Ténèbres ? Ce prince a bien existé mais il a été en réalité l’une des premières victimes de l’attentat hors normes des Twins. C’est pourtant lui le héros de l’édition spéciale qui réunit les trois tomes du Prince des Ténèbres publiés pour le dernier en 2017. Le triptyque et signé par deux maîtres de l’uchronie Jean-Pierre Pécau et Fred Duval assistés de Fred Blanchard avec au dessin l’incomparable Igor Kordey.

11 septembre

O’Neill va-t-il pouvoir démanteler les réseaux terroristes d’un certain Ben Laden ? Et qui est cet agent infiltré et double, Ali Mohamed ? En 2004 O’Neill surnommé le Prince des Ténèbres a été mis sur la touche. Kerry est président. O’Neill a contré Ben Laden, Al-Qaïda, un raid suicide d’avions de ligne sur les USA. Quel poste donner à O’Neill, lui qui huit ans plus tôt a eu à gérer un attentat qui a tué des Marines en Arabie Saoudite. Sam Sullivan et Sonia Carter l’accompagnent sur le terrain où on leur met des battons dans les roues mais O’Neill est malin et remet en cause les certitudes des renseignements saoudiens. L’attentat vient de l’intérieur et non pas d’Iran. O’Neill est chargé de la lutte antiterroriste. Al-Qaïda est apparu dans le viseur. Inconnu de tous, seul un certain Al-Fadl peut témoigner.

Rien ne fera lâcher son os à O’Neill, que ce soit dans l’uchronie ou la réalité. Ben Laden sera sa cible et personne ne le croira vraiment d’où le 11 septembre. Dans Jour J, il est en première ligne, fixe les règles avec son équipe. Il aura Ben Laden comme Obama mais après le 11 septembre. On reste pris par ce thriller qui aura en fiction des retombées et des conséquences étonnantes mais plausibles qui auraient pu changer la face du monde. Avoir rassemblé les albums accompagnés de dossiers sur O’Neill. Impressionnant avec des scènes ultra réalistes très bien cadrées et dessinées.

Jour J, Édition spéciale, 11 septembre, Delcourt, 19,95 €

11 septembre