Le Massacre, à la chasse aux mystères

Un coup de cœur, sans conditions pour cet album paru il y a déjà plusieurs mois. Le Massacre de Simon Hureau paru à La Boite à Bulles tome 2 de la série Le Musée insolite de Limul Goma, raconte le curieux destin d’un trophée de chasse. Une histoire dans l’Histoire, coloniale, politique de l’Asie du Sud-Est, du Cambodge au Vietnam avec des héros atypiques et attachants sur un scénario étonnant et brillant.

Le MassacreUne vente aux enchères de province où passe une collection de trophées de chasse. Simon y a rajouté un « massacre », une paire de cornes de buffles datée des années 30, qui appartient à sa copine Louise d’origine indochinoise. Les prix s’emballent de façon incompréhensible pour l’objet. Limul Goma remporte l’enchère face à un mystérieux concurrent. Simon va vouloir en savoir plus d’autant qu’avec le « massacre » se trouvait un lot de photos qui intéresse fortement Goma.

Années trente au Cambodge, Magloire Desgravières y traîne son ennui, lui, le survivant de la guerre de 14. Il chasse avec ses amis et par hasard, pour sauver un jeune garçon, abat dans la jungle un buffle énorme, un Kouprey. Devenu un héros local il se voit offrir le massacre avec une plaque commémorative. Et ses ennuis commencent car il a touché à un mythe. Le Kouprey est une chimère pourtant bien réelle mais en voie d’extinction. Qui est le petit garçon qui semblait nullement apeuré par ce Kouprey ? Et qui est Dong le vietnamien ?

Limul Goma aidé par Desgravières va apprendre peu à peu l’incroyable histoire du massacre et ce qu’elle cache. Hureau dont le dessin très clair supporte à merveille un texte riche et précis signe un vrai roman d’aventures. Les fils qu’il démêle rejoignent le drame cambodgien, le génocide Khmer Rouge. On se régale à la lecture de cet album envoûtant. Simon Hureau a eu le Fauve Polar à Angoulême 2011.

Le Massacre, le musée insolite de Limul Goma, La Boîte à Bulles, 14 €