Poussin-Bleu, champion parmi de joyeux déments

Que Fluide Glacial se mette à publier des récits d’héroïque fantaisie (traduction française) après tous pourquoi pas. Mais il fallait bien s’attendre à ce qu’il y ait un loup dans la bergerie. Le héros de ce récit homérique, de cette quête magique, c’est Poussin-Bleu, un charmant petit gallinacé au seuil de sa vie qui va être choisi comme champion par Lénara, déesse des animaux dans le redoutable combat qui s’annonce pour devenir le nouveau Roi des Dieux Rouges. Pas évident pour un poussin même bleu de faire face. monsieur le chien est l’auteur irrévérencieux de ce conte de fureur et de sang dans lequel les dieux en ont tous une sacré couche. Mais il est adorable Poussin un peu débile mais gentil et puis il a une devise, le courage offre ce que la taille refuse.

Poussin-BleuIl n’en demandait pas tant Poussin-Bleu. Quand la déesse des animaux lui propose de faire partie des champions des dieux elle en profite pour lui avouer que son père n’est pas son père. En un mot qu’il ne peut pas être le fils d’un cochon et d’une vache. Du coup il accepte le défi même si il ne peut avoir tout de suite une armure en or. Il va devoir se méfier de Vrina la déesse des enfers et de Fadolie déesse de l’amour qui a choisit Arek de Puyclaon, un bellâtre, comme champion. Car l’enjeu c’est la couronne de Roi des Dieux Rouges ce qui n’est pas rien. Poussin, il va sauver un chaton de la noyade car à la ferme on les met dans un sac avec une pierre et on les jette à l’au devant les autres animaux qui rigolent. Un tendre Poussin qui va hériter d’un don pour mieux se battre, le don de la langue, ce qui ne va pas l’aider. Arek, lui, il aura celui de la salive acide ce qui pour faire des bisous aux bergères n’est pas un cadeau. Mais il y a le méchant arbitre, Houkoulélé, qui autorise tous les coups bas.

Poussin-Bleu Une galerie de joyeux déments, sept au total dont un gros monstre, Drübl, champion de la déesse de la mer. Un abruti parmi d’autres car monsieur le chien, auteur facétieux les a gâtés ses personnages. Un loup géant, des maléfices, Grimm a rejoint Mel Brooks. La licorne se fait bouffer et une pieuvre monte aux arbres. Il faut passer cet album au peigne fin et on n’a pas le temps d’arrêter de rire. Un vrai délire non aseptisé qui dérape à toutes les pages. Un plaisir ce drolatique conte à rigoler debout. Il y aura une suite. Il n’a pas fini Poussin avec sa vie d’aventurier.

Poussin-Bleu, Tome 1, L’Armure d’or, Fluide Glacial, 14,90 €

L'Armure d'or