La Brigade Juive, l’espoir au bout de la route

En septembre 1944, Churchill donne son accord à la fondation d’une Brigade Juive qui allait combattre aux côtés de l’armée anglaise. Elle prit part à la campagne d’Italie et était composée de soldats juifs venus de tous les pays. A la fin de la guerre la Brigade Juive se mit à la recherche des nazis qui voulaient fuir et elle en élimina un certain nombre. Marvano a repris l’histoire peu connue de cette Brigade Juive (Dargaud). L’auteur des Sept Nains, un épisode de sa trilogie Berlin et de Grand Prix revient avec un album sans concession au dessin toujours aussi brillant.

La Brigade JuiveDeux soldats de la Brigade Juive sillonnent en Jeep les routes de la Pologne. En juillet 1945 ce sont les Soviétiques qui occupent le pays. Leslie et Ari sont à la recherche de criminels de guerre nazis et les éliminent quand ils les trouvent. Leur nouvelle proie est un SS chef d’un camp de concentration qui se cache déguisé en prêtre dans un orphelinat. Pendant l’opération une jeune fille juive, Safaya, d’origine allemande rescapée leur demande de la prendre avec eux pour rejoindre la Palestine. Tout le long du dangereux retour vers leur base Leslie et Ari racontent à Safaya comment ils se sont retrouvés dans la Brigade. Devant leurs yeux des survivants des camps vont être abattus par des Polonais qui ne voulaient pas leur rendre leurs terres. Leslie et Ari ne sont plus d’accord sur leur avenir immédiat.

Sur une base historique, Marvano pose le problème de la vengeance et de l’identité. Israël va naître de la Shoah. Ses personnages sont tous marqués à vie par leur destin et pas les évènements présents ou futurs qu’ils vont affronter. Avec l’espoir au bout du chemin et un dessin subtil, riche et clair pour au total une série de trois albums.

La Brigade Juive, Tome 1, Vigilante, Dargaud, 13,99 €

Vigilante