La Brigade Juive T3, le début d’une guerre sans fin

C’est la fin de la route pour la Brigade juive qui, après la seconde guerre mondiale où elle a joué un rôle majeur dans la recherche des criminels de guerre allemands, se retrouve confrontée à l’exode des juifs souvent rescapés des camps de la mort vers la Palestine. Bientôt l’ONU va décider de créer un état juif, Israël, et arabe, la Palestine. Sauf que c’est la guerre et non la paix qui va découler de cette décision. Leslie Toliver est le héros de ce dernier volume aux côtés de la jeune Safaya. Marvano termine de façon très dramatique son triptyque. Mais c’est le sens de l’Histoire et aujourd’hui encore personne n’a trouvé de solution au problème.

La Brigade Juive

Dans un vieux Dakota Leslie transporte avec le pilote Stuart des armes pour les organisations juives qui se battent à la fois contre les Anglais qui ont mandat en Palestine et les Arabes. Par hasard il retrouve Safaya qu’il a connue en Allemagne. Leslie décide de se battre aux côtés des combattants juifs. Dans un vieux biplan ils vont bombarder de façon artisanale les troupes arabes irrégulières pendant que des massacres de civils juifs ont lieu. Safaya est faite prisonnière et découvre que d’anciens SS entraînent les Arabes. Les extrêmes des deux camps se livrent une guerre à mort et Israël est créé. Leslie décide de rester au moment où les nations arabes dont l’Égypte, la Syrie et la Jordanie envahissent la Palestine pour détruite Israël.

1948 sera le première victoire d’Israël non seulement par la création officielle de l’état mais aussi par la défaite des pays arabes mais de justesse. Jérusalem ne redeviendra israélienne qu’après la guerre de six jours. Les Palestiniens n’ont jamais accepté Israël et leur propre état selon la résolution 181 de l’ONU, pas plus hier que maintenant. La vision de Marvano est pessimiste mais avec un côté chevalier perdu dans la dernière page du tome 3 où des jeeps attaquent des chars lourds. On réapprend les bases du conflit tout en sachant que l’objectivité est compliquée. Le dessin est toujours aussi superbe par Marvano, l’auteur des Sept Nains, un épisode de sa trilogie Berlin et de Grand Prix.

La Brigade juive, T3 Hatikvah, Dargaud, 13,99 €