Joël Parnotte chez Azimuts pour la fin du Sang des Porphyre le 2 mars à Montpellier

Le tome 6 du Sang des Porphyre chez Dargaud, c’est pour la sortie de cet album qui va clôturer la saga, que Joël Parnotte est l’invité le samedi 2 mars d’Azimuts. La librairie de Montpellier, rue Saint Guilhem, après Jacamon jeudi, enchaîne avec un tout autre style de BD. On est sur un scénario de Balac qui n’est autre que Yann (il vient de publier Whaligoë et La Jeunesse de Thorgal). Il conte les luttes intestines d’une famille, meurtres variés à la clé, vengeance garantie. On va enfin tout savoir sur les Porphyre.

Le Sang des Porphyre
Le dernier tome d’une saga avec Parnotte au dessin

Un rappel, celui de la base de l’intrigue et des naufrageurs d’un village breton. La jeune Soizik dépouille les naufragés qui viennent s’échouer sur la plage. Un jour, elle s’empare du collier d’une victime. Pressée de le cacher, elle glisse malencontreusement dans une grotte où vivent secrètement Gwémon et sa mère, derniers survivants des Porphyre exécutés pour un massacre commis sur un bateau. Mais voici que réapparaît le frère de Gwémon et que débarque une étrange visiteuse à la recherche du collier.

Comme Yann alias Balac sait si bien le faire il y a de l’action et surtout un machiavélisme total dans les motivations des personnages. Le comte de Rothéneuf dont les conspirateurs veulent voler l’héritage n’est pas un agneau. Le dessin de Parnotte est enlevé, réaliste, colle avec l’époque et on le retrouvera avec plaisir samedi chez Azimuts.

Dédicace samedi 2 mars 2013 à partir de 15h30

Le Sang des Porphyre, Tome 6, Crépuscule, Dargaud, 13,99 €

Crépuscule
Un très bon dessin de Parnotte