Complot T4, le naufrage du Titanic, touché coulé

Un iceberg est-il vraiment la cause du naufrage du Titanic ? Dans la série Complot, Alcante revisite le sujet et évidemment le navire. En s’appuyant sur des photos prises pendant la plongée qui a permis de retrouver l’épave, il brode une aventure où les rebondissements sont légion et où les personnages sont ceux d’un thriller dans lequel la pitié n’est pas de mise. Une variation étonnante qui se laisse un peu aller sur la fin quand même avec Gihef et Bernard Köllé au dessin pour a un trait assez classique en bonne osmose avec le sujet.

ComplotEn 1985 l’épave du Titanic est retrouvée et photographiée. A bord du navire en surface un homme réquisitionne les photos qui montrent la brèche faite par l’iceberg. Quand le Titanic a coulé un cargo très proche de lui, le Californian, ne s’est pas dérouté. A l’époque son commandant a été accusé de légèreté. Mais quel bateau a vu le marin ? Un homme a été retrouvé et pris pour un survivant du Titanic mais c’était impossible. La jeune Margaret enquête sur le mystère du navire fantôme le soir du drame. Elle est bientôt aidée par Lord Buckington qui croit lui aussi dans l’hypothèse d’un troisième cargo sur les lieux.

Le scénario monte en puissance au fil des pages. Alcante sait manier les retournements de situation de façon machiavélique. Même si on se laisse prendre au piège de personnages ambigus et d’une solution séduisante, la fin est un peu trop expédiée si ce n’est tirée par les cheveux. Et la preuve visuelle difficilement crédible. On ne boude pas son plaisir. Une série B qui a de bonnes bases malgré tout.

Complot, T4 le naufrage du Titanic, Delcourt, 14,95 €