Complot, le krach de 1929, qui a ordonné la mise à mort de l’économie mondiale ?

Une collection qui va révéler ou inventer plutôt ce qu’aurait pu être la face cachée grands évènements internationaux. Son nom, Complot et premier album de la série, Le Krach de 1929. Deux tomes paraîtront chaque années chez Delcourt. Au programme Le Titanic et les Templiers.

Complot 1928 en Allemagne, le parti nazi commence sa progression dans la course au pouvoir. Un plan machiavélique est mis au point avec l’aide d’un brillant et jeune économiste, Ulrich, qui part à New York. Avec l’aide de la firme IG Farben, il réussit à convaincre les plus gros financiers américains d’investir à outrance dans le rachat de petites sociétés à bas prix. La Bourse et les petits épargnants suivent le mouvement. Ulrich est soupçonné par l’un des financiers impliqués dans cette manœuvre illégale. Quand le gouvernement bloque volontairement les achats d’IG Farben, société à leur solde qui produira plus tard le gaz des chambres de la mort dans les camps de concentration, la Bourse de New York s’effondre suivie par celles des autres pays. La grande dépression et la pauvreté de l’Allemagne va permettre aux nazis de s’implanter, devenir les sauveurs du Reich et de désigner les États-Unis comme ennemi prioritaire.

On ajoute au scénario un personnage étonnant, celui d’Eva Braun, maîtresse d’Ulrich avant d’être celle de Hitler. Cela va jouer dans l’histoire. Un complot allemand aurait été à l’origine du krach de 1929. Le tout se tient avec une petite faiblesse quand même dans le côté romanesque d’Eva Braun et la jalousie d’Adolphe qui aura la peau d’Ulrich. Au générique Alcante, Gihef qui ont mis au point le concept de cette nouvelle collection.

Complot, Tome 1, Le krach de 1929, Delcourt, 15,95 €