La Fin des Templiers, un complot d’état pour un trésor mythique

C’est dans la série Complot chez Delcourt qu’on apprend la vraie fin des Templiers, cet ordre de moines soldats devenu puissant au point que le roi de France, Philippe le Bel, décide de les exterminer en 1307. Roman certes que cette version d’Alcante, mais séduisante et innovante avec un dessin de Brice Cossu réaliste et descriptif qui a beaucoup de charme.

Complot Thibault de Blancheroche est un Templier qui se bat pour la reconquête de Jérusalem. Fait prisonnier il est condamné à se perdre dans le désert. Il s’en sort, repart au combat et se voit confier pour ranimer la foi des Croisés, de retrouver le mythique Saint-Graal. Sans états d’âme, Thibault remonte des pistes qui vont le conduire à de fabuleuses richesses. Désormais les Templiers ont un trésor, ce trésor qui demeurera introuvable malgré l’arrestation et la torture des chefs du Temple par Philippe le Bel, leur exécution. Thibault a vieilli mais survit aux persécutions. Désormais c’est à lui de veiller sur le destin des Templiers et de leur trésor.

Il ne faut pas rentrer dans les détails de cette aventure, ce serait dommage pour ceux qui seront inévitablement surpris et séduits par les rebondissements d’un scénario à la fois à grand spectacle et aussi très pointu dans les hypothèses. On est accroché très vite par l’action et le souffle de ce deuxième épisode de la série Complot, très maîtrisé.

Complot, Tome 2, La fin des Templiers, Delcourt, 14,50 €

La fin des Templiers