Les Schtroumpfs passent l’été à l’abbaye de Caunes Minervois

Ils sont en visite dans l’Aude les petits hommes bleus nés de l’imagination de Peyo. Les Schtroumpfs depuis le 8 juin et jusqu’à la fin de l’année sont les invités de l’exposition BD de Caunes Minervois en collaboration avec le Centre Belge de la Bande Dessinée, le studio Peyo et IMPS.

Les SchtroumpfsL’Union fait la Schtroumpf  et Les Schtroumpfs au pays de la salsepareille, deux thèmes pour cette visite estivale des Schtroumpfs 58 ans après leur naissance dans le journal de Spirou aux côtés de deux héros mythiques de Peyo, Johan et Pirlouit. Une flute magique qui fait danser la gigue sans pouvoir s’arrêter à ceux qui écoutent sa musique, les Schtroumpfs (un nom trouvé par Franquin) n’étaient pas destinés à devenir des héros à part entière mais devant leur succès Peyo n’hésita pas. Ils vont donc vivre au fil des ans plein d’aventures avec le méchant Gargamel, abruti obsédé par la capture des petits hommes bleus dont il ferait bien une soupe, secondé par son matou diabolique Azraël. Mais le plus malin c’est le Grand Schtroumpf qui évite souvent que les habitants des champignons géants ne se laissent aller à des travers trop humains.

Car la faiblesse des Schtroumpfs c’est qu’il ont parfois les mêmes défauts que les humains. Il faut alors les recadrer un peu, en douceur, tirer la leçon de leurs bêtises. Le Centre Belge de la BD, IMPS et l’abbaye de Caunes Minervois propose de revisiter l’œuvre de Peyo sous un angle original : c’est dans leur faiblesse individuelle que les Schtroumpfs trouvent leur force. Composée de documents exceptionnels, l’exposition a pour ambition de donner à voir et à comprendre comment l’œuvre d’un géant de la bande dessinée  a rejoint celle des fabulistes d’autrefois sans pour autant jamais tomber dans une morale exagérée.

L’Union fait la SchtroumpfDevenus en particulier grâce au dessin animé des personnages mondialement connus les Schtroumpfs continuent leur saga dans des albums toujours publiés aux éditions du Lombard. Véronique Culliford a su avec une rare maîtrise, préserver l’univers créé par son père, Peyo. Elle est venue récemment à Caunes Minervois montrant ainsi tout l’intérêt qu’elle porte à cette grande exposition. Pendant les mois d’été, des visites guidées de l’exposition sont prévues tous les jours d’ouverture à 11h, 15h et 16h30. Les guides de l’abbaye feront découvrir l’univers des Schtroumpfs sous tous ses aspects, la création des personnages, leur première apparition, l’organisation de la société  Schtroumpf, ses rapports avec les humains, thème de l’exposition.  A partir du mois de septembre des visites guidées sont organisées sur réservation pour les écoles et les groupes. Les écoles qui privilégient une visite libre peuvent utiliser le questionnaire mis à disposition à l’abbaye comme fil conducteur.

L’Union fait la SchtroumpfOn n’oublie pas bien sûr la salsepareille, nourriture préférée et gourmandise des Schtroumpfs. Les Schtroumpfs sont végétariens. Cela ne les empêche pas d’apprécier l’eau-de-vie de framboise. Leur aliment favori porte un joli nom et la plupart des lecteurs ignorent que la salsepareille existe réellement. Elle pousse dans les garrigues du sud de l’Europe et possède des vertus médicinales. Elle soigne

certaines affections cutanées. Attention ! Ses baies rouges sont toxiques. D’ailleurs, Peyo prend bien soin de ne jamais les dessiner. Seulement les feuille. Il sait que les petits Schtroumpfs qui lisent ses albums sont aussi gourmands que les vrais. A découvrir en direct à Caunes.

L’exposition est composée de textes, de planches et d’images en français. Des fiches avec des traductions en néerlandais, anglais et espagnol sont à disposition des visiteurs dans les salles. L’espace lecture compte des albums en différentes langues étrangères.

Un stage d’initiation à la BD

Miguel Diaz, dessinateur au Studio Peyo de plusieurs albums Schtroumpfs, proposera cet été aux enfants entre 10 et 14 ans une initiation à la bande dessinée, les différentes étapes de la création d’une bande dessinée, à commencer par les recherches documentaires et l’écriture du scénario, en passant par les réalisation de croquis et le crayonnage pour arriver à l’encrage et la mise en couleur.

Retrouver les Schtroumpfs à Caunes Minervois s’impose cet été et jusqu’à la fin 2016. Vous ne serez pas déçu par ce voyage au pays de la tendresse, de la gentillesse mais aussi de l’intelligence et du bonheur simple.

Abbaye de Caunes-Minervois
Place de l’Église – 11160 Caunes-Minervois
horaires : juin, septembre : 10h-18h, juillet, août : 10h-19h
Information +33 (0)4 68 78 09 44 – www.caunes-minervois.org