Les Géants, nature en danger et sauveurs désignés

On l’attendait car on avait pressenti qu’il y avait du potentiel dans cette histoire un brin gentiment écolo. Avec des bons et méchants géants, une collection de petits héros endiablés à la main verte ou autre don, un dessin de Paul Drouin que l’on retrouve (le temps passe) après Le Moustiquaire de Berlin et une rencontre à Angoulême, un scénario souriant mais émouvant de Lylian, c’est album plein et le début d’un série fantastique en tout point qui commence avec Les Géants. 6 tomes pour que des enfants sauvent la planète sur terre, mer, banquise face à des adultes sans scrupules.

Les Géants

Au Groenland une expédition découvre un géant emprisonné par la glace. Erin, elle, se souvient comment ses parents sont morts sous ses yeux dans un accident de voiture. Éjectée, elle a été sauvée de justesse. Elle cauchemarde mais sa passion pour les plantes, le jardin lui fait du bien. Avec son cousin Patrick elle ramasse ses fruits. Mais bientôt il va falloir déménager. Mais avant une dernière balade vers sa cabane secrète où une bande de jeunes abrutis a tout cassé et veulent l’agresser. Soudain des racines sorties de terre lui viennent en aide et attachent ses agresseurs. Erin découvre ahurie un géant de feuilles et d’arbres, un esprit de la nature, qui dit être là pour la protéger et avec lequel elle va pouvoir communiquer. Il va lui expliquer qu’ils sont plusieurs à se battre contre une créature bizarre. Erin va apprendre que le géant se nomme Yrso.

Les Géants

Des enfants irrémédiablement liés à ces géants qui se réveillent et qui leur donnent des pouvoirs étranges, ils seront six pour lutter contre Alphar qui veut détruire le monde. Un premier épisode où on sait que certains adultes vont être les méchants de l’histoire, tordus à souhait et prêts à tout au sein d’une multi-nationale. Une aventure pleine de fantaisie qui ira au Cambodge, en Allemagne, au Congo, au Canada et en Arctique sous le crayon de plusieurs dessinateurs dont Luisa, James Christ , Mobidic et bien sûr Paul Drouin avec des couleurs de Lorien. Enthousiasmant et tout public. Avec des marque-pages des héros en fin d’album.

Les Géants, Tome 1, Erin, Glénat, 10,95 €

Erin