Le décès de Patrick Tandiang

Le Groupe Delcourt et Bamboo ont annoncé le décès de Patrick Tandiang, disparu vendredi 27 septembre à l’âge de 58 ans. Il avait participé au Festival de Fabrègues en 2017.

Patrick Tandiang
Patrick Tandiang. Photo Esby ®

Patrick Tandiang avait dessiné plusieurs albums aux Éditions Soleil (Le Matin des Suaires Brûlés, l’Odyssée de Japper Jack) et chez Delcourt (7 Prisonniers, Spyder, L’Homme de l’année 1492). Il travaillait actuellement avec Philippe Pelaez à la réalisation de l’album Le Bossu de Montfaucon qui devait sortir en 2020 chez Bamboo (coll. Grand Angle). Tous ceux qui l’ont connu se souviennent d’un garçon talentueux et chaleureux.

Après une formation de dessin publicitaire et d’Arts Graphiques aux États-Unis, Patrick Tandiang travaille comme illustrateur et directeur artistique dans la publicité et l’édition, puis se tourne vers la bande dessinée. Influencé par Frazetta, Wrightson, Milton Caniff ou Giraud, il débute chez Soleil sur la série d’héroïc fantasy Le Matin des Suaires brûlés. Chez Delcourt, il dessine Sept prisonniers pour la série en 2009 et participe à la série Spyder en 2011.

2 Commentaires

  1. Connaissant Patrick de très longue date, nous avons partagé des moments de rire et d’amitié autour de projets artistiques avec un groupe de copains passionnés. Nous évoquions de temps à autre cette période avec encore de grands éclats de rire. Aujourd’hui un grand professionnel de la bande dessinée et un excellent créateur / graphiste est parti. Le manque restera pour tous ceux qui appréciaient l’homme et l’œuvre. Une œuvre qui sera malheureusement inachevée.

    • J’ai fait mes études de dessin et de pub avec Patrick de 1978 à 1980, il m’avait joint fin Août 2019 pour que l’on se voit, j’étais hélas indisponible à ce moment là !
      J’ai de bons souvenirs de lui, c’était un de mes meilleurs amis dans les années 80, puis nous nous sommes un peu perdu de vue, mais il me donnait des nouvelles de temps à autre, j’adorais sa grande simplicité d’être, son côté humble et sa gentillesse !

      Sa mort m’a bouleversé toute la semaine là ! Si quelqu’un peut me dire ou il est enterré que je puisse me recueillir sur sa tombe.
      Tu vas me manquer Patrick !

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*