U.C.C. Dolores T3, final du cycle

Dernier volet des tribulations d’U.C.C. Dolores avec Kash tente de savoir où va le vaisseau depuis son départ de Fort Messaoud. Direction le désert de Karmanga et il y a une très bizarre aux papillons flamboyants qui rêve de récupérer le cristal rouge, le glaive de Tassili. Didier et Lyse Tarquin en terminent avec cette saga continuent leur épopée spatiale très cadrée et riche en rebondissement, en univers colorés. On connait le talent de Tarquin. Lyse Tarquin enflamme le trait par ses riches couleurs.

U.C.C. Dolores

Kash à bord du Dolores a quelques soucis et Mony doit faite face à une attaque extérieure de pirates qui veulent s’introduire dans le vaisseau. Ils réussissent à en détacher des morceaux mais Kash contre-attaque. A leur trousses il y a la Mère Supérieure. Tous vont vers le terminus de la dernière chance. L’U.C.C. Dolores avec sa peinture de fuselage, Mony et ses flingues, détient une clé pour accéder à une sorte d’Éden mais ce n’est qu’apparences. Des robots sillonnent la jungle mais sont anéantis par de curieux autochtones qui entrainent Mony et Kash avec eux. Ils sont dirigés par Tuco.

Cristal rouge

On va enfin tout savoir sur Dolores, sur Mony. Tuco est le chainon manquant qui va fournir les explications. Avec des conséquences redoutables, la mission du général, le glaive maudit. De la SF Space Opera ultra réaliste, violente et sentimentale aussi, Tarquin boucle le cycle qui devrait avoir une suite.

U.C.C. Dolores, Tome 3, Cristal rouge, Glénat, 14,95 €