Claude Pelet raconte le destin des Pierres Sacrées d’Ellijarrhemkathüm

Claude Pelet
Claude Pelet devant les premières planches de son nouveau projet. JLT ®

Claude Pelet, après sa reprise de Sasmira avec Vicomte, a des projets pleins la tête. Le dessinateur qui vit dans le Gard travaille, depuis plus de vingt ans, sur un univers qui  a pour cadre un monde onirique très bien cadré et novateur : « Dans ce monde aux règles précises, ces sont des fragments de pierres qui gèrent la vie. Chaque pierre, dans chaque contrée, a une fonction comme par exemple la production de nourriture. Le gouvernement suprême des tribus joue avec cette organisation très particulière ».

Claude Pelet a volontairement inscrit son récit dans l’heroic-fantasy. Sur Nedé, planète située dans un univers parallèle, existe 12 fragments de pierre. Ces douze pierres sont distribuées à travers les diverses contrées par un sénat consensuel. Quand les pierres disparaissent, onze sur douze, l’équilibre est rompu. Ont-elles été volées ? Les régions commencent à péricliter, une catastrophe écologique se dessine. « Une quête va commencer pour le héros, Orgon, qui part sur les traces des pierres et se rendra compte qu’on le manipule. Un autre personnage, Ramaghor, sera clé de cette aventure dont le titre provisoire est Les Pierres Sacrées d’Ellijarrhemkathüm », ajoute Claude Pelet qui voit cette saga se décliner en trois albums. Pour décor une jungle luxuriante mais aussi d’autres environnements.

Planche Claude Pelet
Gros plan sur les planches et l’un des personnages dans un univers de jungle. JLT ®

En parallèle, Claude Pelet a construit un second univers en parallèle, celui de Liberty World, qu’il pourrait confier à un dessinateur autre que lui. « On est cette fois sur Terre, dans environnement post-apocalyptique. Toutes les centrales nucléaires ont soit explosé, soit sont en panne à cause de leur vétusté. La contamination s’étend par zone. La population est regroupée dans des tours gigantesques » poursuit Claude Pelet. Auto-suffisants et égocentrés, tous essayent de survivre mais la surpopulation est intenable. « J’ai voulu évoquer les problèmes liés à l’autarcie, de la manipulation politique. On sera dans un univers plus réaliste ».

Quel lien alors avec Les Pierres Sacrées ? « Leur seule issue est d’aller créer la vie ailleurs, grâce à des astérides porteuses d’ADN vital, et ce sont justement vers ces fameuses pierres sacrées qui, après s’être envolées, vers d’autres planètes, les gèrent ». Un double défi, graphique et scénaristique, pour Claude Pelet, la fougue et la passion au cœur. Car dans Liberty World, c’est vers le comics qu’il se dirige tout en reliant ses deux univers. Tout est écrit. Les premières planches sont,elles-aussi, dessinées. Il ne reste plus qu’à trouver un éditeur qui parte avec lui sur la piste des Pierres Sacrées. Ce qui, on le souhaite, ne saurait tarder.

Claude Pelet
Claude Pelet ®
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 vote(s), moyenne: 4,75 étoile(s) sur 5)
Loading...
En lire plus sur:

2 Commentaires

  1. J’ai travaillé avec beaucoup de plaisir en 2006 avec Claude Pelet. C’est un dessinateur qui a beaucoup de talent et une grande diversité de styles. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a déjà obtenu plusieurs prix. J’attend donc avec impatience sa nouvelle BD.

    Voir sur ce lien une planche dessinée par Claude Pelet en 2006 pour une BD historique : http://paratge.wordpress.com/publications/la-bd-aude-dans-lhistoire/

  2. Merci…Voilà une information très agréable à lire. Claude Pelet, homme de coeur et de talent, consacre du temps pour faire émerger des visions « prophétiques »…Aucun doute que le lecteur en sera ravi, intrigué et conquis .