Le décès de Laurent Vicomte

On vient d’apprendre par Glénat le décès de Laurent Vicomte survenu dans la journée du dimanche 9 août. Dessinateur virtuose et auteur incontournable du catalogue Glénat, il avait 64 ans. Laurent Vicomte était un habitué du festival de Fabrègues dans l’Hérault.

Laurent Vicomte
Laurent Vicomte. Les Humanoïdes Associés ©

Né à Sainte-Adresse en 1956, Laurent Vicomte a débuté sa carrière dans La Presse de la Manche en 1975 avant de dessiner pour les journaux Spirou, Tintin et diverses revues scoutes. En 1981, il fait la rencontre de Pierre Makyo avec lequel il crée le premier cycle de Balade au bout du monde. Ses albums sont récompensés à de nombreuses reprises, remportent un considérable succès populaire et offrent à Laurent Vicomte une précieuse reconnaissance d’auteur. Après quelques années de pause, il se lance dans l’écriture et le dessin d’un nouveau grand projet : Sasmira, dont le premier tome, L’Appel sorti en 1997, est une œuvre magistrale, proche de la perfection. Le deuxième tome, qu’il réalise en collaboration avec Claude Pelet, paraît en 2011 puis sortent finalement les tomes 3 (2016) et 4 (2018), dessinés par Anaïs Bernabé.

Claude Pelet
Claude Pelet qui avait travaillé sur le tome 2 de Sasmira avec Laurent Vicomte en 2014. JLT ®

Laurent Vicomte a toujours fait preuve d’une exigence rare et les œuvres qu’il a signées de son trait raffiné lui ont permis d’être considéré comme l’un des auteurs majeurs de la bande dessinée contemporaine. Le film Laurent Vicomte, Entretemps, sorti en 2012, propose un portrait touchant de cet artiste passionné.