Bad Ass T2 et SuperWorld, du bon comics à la française

Deux titres à déguster dans les meilleurs délais dans la collection Comic Fabrics de Delcourt, la suite de Bad Ass et l’étonnant SuperWorld, ou le triste destin des enfants des super-héros.

Bad AssAvec Bad Ass, Erik Hanna et Bruno Bessadi au dessin avait marqué un grand coup à la sortie du tome 1. Les méchants, les pires, les super vilains pouvaient devenir des héros à part entière. Cette fois dans un asile il y a une jeune femme qui peut pénétrer les esprits des autres. Sophie surnommée The Voice est douée et capable de tout. Un médecin le professeur Spirit va tenter de maîtriser ses pouvoirs. Il pense avoir réussi mais erreur et paiement cash, sanglant. Sauf que les pouvoirs de Sophie peuvent être utiles au pouvoir. Mais Sophie est imprévisible.

On ne voit Dead End que très peu dans ce tome 2 de Bad Ass. Toujours une pointe d’humour, le dessin de Bessadi qui explose (au sens propre), un scénario blindé, des sourires en coin, on s’attend à tout et on n’est pas déçu . Vive le comics à la française.

Bad Ass, Tome 2, The Voice, Delcourt, 14,95 €


SuperWorldDeuxième sortie, SuperWorld, encore une jeune femme Tamara enfermée dans un endroit de rêve, une cité au pied de la Tour Eiffel avec tous les enfants des super-héros qui ne se servent plus de leurs pouvoirs depuis qu’un bouclier protège la Terre des ET envahisseurs. Sauf que bien sûr il va y avoir du changement et que les rejetons sèment la pagaille, Tamara en tête. La révolte est en marche et leurs parents pourraient bien être de retour.

Plus décontracté mais tout aussi hard et inventif, ce début de série avec Jean-Marc Rivière au scénario et Franscesca Follini au dessin est plus traditionnel dans la démarche. On y prend plaisir et on attend de voir ce que Tamara va bien pouvoir faire comme bêtise de plus.

SuperWorld, Tome 1, Ghetto party, Delcourt, 14,95 €