The Midnight Order, chasse aux sorcières

Mathieu Bablet aurait-il un penchant caché pour les princes de la nuit, les sorcières et leurs charmes parfois terrifiants ? Avec The Midnight Order il leur invente un ordre tout puissant, intransigeant qui doit calmer les ardeurs des plus indépendantes, carriéristes, ambitieuses reines des forces occultes. Au scénario l’auteur de Carbone et Silicium a tendu aussi son crayon à neuf artistes pour illustrer avec lui son grimoire. Mathieu Bablet, Allanva, Isabelle Bauthian, Rours, Sumi, Thomas Rouzière, Claire Fauvel, Titouan Beaulin, Daphné Collignon et Quentin Rigaud, une belle brochette de sorcières et sorciers du 9e art pour mettre en partition la balade de Johnson et Sheridan membres d’élite de l’Ordre de Minuit Leur mission, chasser les sorcières trop puissantes pour la sécurité du monde.

Dans le jardin du diable

Deux jeunes femmes dont on a coupé les main, Lilith et Chantira prisonnières de la Forteresse Blanche, la punition pour toute sorcière déviante. Des recrues que l’on forme, Johnson et Sheridan ont une nouvelle mission pour l’Ordre de Minuit, une maison de hantée. Et c’est parti pour aider un pauvre type qui vit dans un dépotoir et qui a répondu à une annonce de l’Ordre. Trois sorcières stagiaires vont devoir le désenvouter avec un enchainement de leurs mains ensorcelées. Des combats épiques s’engagent pour affronter une tante disparue et maléfique. Il fut enchainer pour le duo, mission en Zambie et un monstre dans un lac, le chipique mais où est la sorcière qui dérape ? Meurtres et un Golem en construction ? A suivre. Pour passer à Billie en Australie autre sorcière trop puissante mais sœur de Johnson. Difficile mais elle veut s’en charger.

Au total introduction et épilogue compris 23 chapitres ou interludes qui sont particulièrement brillants aussi bien graphiquement que scénaristiquement. 272 pages dans un bouquin au look de vieux grimoire doré au fer. On aura une faiblesse pour l’épisode signé par Daphné Collignon ou Claire Fauvel mais tous se tiennent bien. Et au final on saura tout sur les sorcières même celles d’aujourd’hui. Initiatique et ensorcelé.

The Midnight Order, Dans le jardin du diable, Collectif Label 619, 25 €

3.7/5 - (3 votes)