Marion Montaigne a signé l’affiche de la 39e édition de Quai des Bulles 2019

Comme lauréate du Grand Prix 2018, c’était bien sûr à Marion Montaigne de signer l’affiche de la prochaine édition 2019, la 39ème, qui se tiendra du 25 au 27 octobre à Saint-Malo. Elle vient de la publier.

Quai des Bulles 2019

Et sous le soleil de juillet, on vous donne, en plus de l’affiche, avec la complicité des organisateurs de ce toujours remarquable et remarqué festival, quelques infos toutes chaudes. 600 auteurs attendus, des expos avec Blutch, Riff Reb’s, Jodorowsky, Maester et Sœur Marie-Thérèse des Batignoles, Thierry Martin, Les Indés américains, Imbattable de Jousselin, Luis et Titi de Audrey Sedano, Surcouf de Guy Michel, et ce n’est pas fini. Neuf films sur le thème de « Vous avez dit bizarre » seront aussi projetés.

Marion Montaigne
Marion Montaigne. Photo Chloé Vollmer-Lo ©

Enfin, un belle biographie (que l’on doit aux éditions Dargaud) de Marion Montaigne termine ce premier papier sur le 39e Festival Quai des Bulles. Marion Montaigne, autrice de bande dessinée française, est lauréate du Grand Prix de l’Affiche 2018. Décerné par le festival Quai des Bulles, ce prix récompense un auteur que l’équipe apprécie particulièrement. Née en 1980, Marion a fait des études d’illustration à l’école Estienne, puis d’animation à l’école des Gobelins. Elle est illustratrice pour la jeunesse chez Lito, Bayard, Nathan, Milan avant de publier ses propres bandes dessinées : les tomes 1 et 2 de La vie des très bêtes (Bayard, 2008 et 2010), et Panique organique(Sarbacane, 2007. Elle écrit aussi des scénarios de dessins animés : Une minute au musée (Les Films de l’arlequin) et la saison 2 de Mandarine and Cow (Normal Studio). En 2013, elle publie son blog Tu mourras moins bête (Ankama, deux tomes), ce qui lui vaut le prix du public au festival d’Angoulême. Marion Montaigne mène ensuite une enquête pleine d’humour chez les riches, Riche, pourquoi pas toi ? (Dargaud, 2013), d’après les recherches du couple de sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot (Dargaud). En 2017, Marion Montaigne signe Dans la combi de Thomas Pesquet (Dargaud) qui revient sur l’aventure par-delà des étoiles du spationaute français.